AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mindful Education ft. Cya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mindful Education ft. Cya   Sam 17 Juin - 15:31


Mindful Education
Luka & Cya

Je frôle du bout des doigts le relief créé par le dos des ouvrages sur l'étagère devant moi. Faras et son assistante étaient partis au laboratoire de Pruha pour faire des recherches communes, et j'ai demandé l'accès au laboratoire pour faire de la lecture. J'ai toujours été passionné d'histoire et d'apprentissages et quand quelque chose pique ma curiosité, je fais tout pour résoudre l'énigme!

J'ai lu chacune des lignes de tous les recueils, de toutes les encyclopédies, de tous les journaux de recherches archivés dans la bibliothèque du château d'Hyrule, mais rien ne répond à cette question.

Lors de la guerre civile d'Hyrule, avant que les terres soient unies sous la bannière de la famille royale, un clan de pratiquants de magie noire ont fait usage d'un ancien artefact connu sous le nom du cristal d'ombre pour tenter de s'emparer de la puissance sacrée de la triforce. Jusque là, rien de spécial. Après tout, des centaines de gens mal intentionnés ont cherché à s'emparer du pouvoir de la triforce à travers les âges. Par contre, ce qui pique ma curiosité, c'est qu'après la guerre civile, on ne fait plus jamais mention de ce peuple. Et quand je dit jamais, je veux dire JAMAIS. Nul part. Rien. Du tout. Certain bouquins font vaguement allusion à une intervention des déesses dorées, mais rien de plus. Le cristal d'ombre était-il d'une si grande puissance? Au point de nécessiter l'intervention des déesses elles-même? Une chose est certaine, quelque chose ou quelqu'un est intervenu et ce peuple ne fait plus partie de notre monde. Ou du moins, ils ne sont plus à Hyrule... Ont-ils été anéantis? Bannis? Ou pire?

Je veux savoir. Alors je cherche, et je cherche encore. Il n'y a probablement pas moyen de trouver un livre qui parle directement de cette tribu, mais je devrais pouvoir trouver au moins un indice quelque part, non? Je commence à perdre espoir en lisant les titres face à moi. Sans surprise, ils portent tous sur la science et les reliques Sheikah crées il y a 10 000 ans. Ça ne devrait pas être surprenant vu sur quoi les recherches de Faras portent, mais pourtant je garde espoir. Il doit bien y avoir un livre, quelque part ici, qui fait référence à la guerre civile d'Hyrule. Je ne demandes pas grand chose, juste une piste, un indice qui pourrait me mener vers la véritable réponse. Je regarde autour de moi, la salle vide et monotone qu'est ce laboratoire. J'apprécie la tranquillité du lieu, mais je n'y passerais pas mes journées! Il faut dire que quand on a vu les chutes de Lanelle, les couleurs rougeoyantes du Mont de la Mort, le vert croquant de la forêt de Firone et les couchés de soleil médusant d'Écaraille, les pièces comme celle-ci ont l'air bien banales!

Je me sors de mes pensées pour me relancer dans la recherche du fameux livre qui pourra m'aider. Tout à coup, un bruit sourd retentit à l'extérieur, faisant trembler les ouvrages sur leurs étagères. Une explosion? J'accours vers la fenêtre et je reste stupéfait face à ce que je vois. Un gardien, l'un de ces colosses sur 6 pattes tentaculaires qui habituellement protègent le château d'Hyrule. Mais celui-ci... Il est entouré d'une aura violacée et agis de façon erratique, se déplaçant rapidement en gardant son oeil fixé sur sa cible, plus loin que ce que la fenêtre me permet de voir. Il vise quelque chose? Quelqu'un??? J'ai entendu des rumeurs comme quoi on avait perdu le contrôle de certains gardiens et que ces derniers tiraient à vue, mais je n'en avait jamais vu jusqu'à aujourd'hui... Ni une, ni deux, je dégaine mon épée et je m'élance vers la porte. Peu importe qui ce gardien vise, ça risque de mal finir pour lui!
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Cya Myleentael
sorcière noire
avatar


Crédits : GeoExe, OKD, Cricrilove & ShadowMeowth / Skullitide (avatar) | Tumblr (gifs)
Messages : 48

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Mer 21 Juin - 18:35

image of the character
Mindful Education
feat. Luka
Laboratoire d'Akkala
Ses plumes sont lisses et douces comme la soie, rentrouvertes d'un noir intense aux reflets bleutés. Ses grands yeux d'améthyste, seuls ressemblance avec sa forme humaine, observent le demi Sheikai par la fenêtre de la bibliothèque du laboratoire d'Akkala. Il semble​ chercher quelque chose et ne pas le trouver; Cya est curieuse se savoir quoi.

Toutefois, elle n'est pas là pour ça. Voilà plusieurs semaines qu'elle est à la recherche du jeune homme. Bientôt, Ganondorf sera de retour et il aura besoin d'un maximum de soutient. Pour cela, il lui faut une armée digne de sa puissance et, pour cela, il faut aussi pouvoir entraîner les troupes. Si Cya est une excellente mage noire, elle ne connait rien en matière d'épée et de combat rapproché. Quoi de mieux qu'un ancien garde royal connaissant l'armée adverse pour satisfaire ses attentes? Et qui plus est, quoi de mieux qu'un homme qui nourrit une certaine rancune envers la royauté? Cependant, la sorcière ne veut pas prendre de risque ; elle doit combler au mieux les désirs et les ordres de son maître. Et, afin de s'assurer des capacités de l'épéiste, elle ne peut que le tester et lui lancer un défi.

L'oiseau noir s'envole avec grâce et discrétion, rejoignant un bout de forêt à l'écart du village. Là se trouve l'une des étranges et mystérieuses machines antiques, parée de ses longs bras mécaniques et de son œil si dangereux, éteint. Cya reprend sa forme humaine. Toutefois elle n'a à cet instant pas sa tenue habituelle ; celle de la sorcière noire. En effet, la jeune femme a ses cheveux blancs et mi longs qui retombent sur ses épaules dénudées, encadrant un visage aussi pur que celui d'un ange ; Un visage qu'elle déteste et qu'elle cache, au monde et à elle même. Elle porte une robe à bretelle légère, de couleur crème, ainsi que des petites sandales. A son bras est accroché un panier en osier ; Tout lui donne l'apparence d'une jeune femme du village, se promenant dans les bois afin de cueillir des pommes ou des champignons.

Cependant, Cya n'a rien de la bienveillance d'une simple cueilleuse, ni de l'innocence d'une jouvencelle. Elle observe un instant la créature de métal avant de sourire doucement. De ses sourires cruels, de ses sourires qui désignent qu'elle a une idée derrière la tête. Alors, dans un geste délicat, elle frôle les parois froides du bout de ses doigts.
« Jouons ensemble, veux tu?... » murmure t-elle.
Alors, la machine s'éveille subitement en s'éclairant d'un halo violacé. Elle se met a bouger étrangement ses longs bras et à faire pivoter sa tête, paré désormais d'un œil luisant de vie... et de désir de mort. Puis ce dernier se fixe sur elle un instant, immobile, alors que son sourire et son regard s'intensifie de défi. Alors elle se met a courir aussi vite qu'elle le peut, le gardien maléfique à sa suite. Elle pousse un hurlement alors que le premier tire jailli de sa pupille et vient éclater le tronc d'un arbre, désormais enflammé. Elle cri à nouveau pour appeler à l'aide ; une détresse si bien joué qu'elle semble tout a fait réel. Puis Cya se réfugie derrière un petit muret, tout prêt du laboratoire. Elle espère à cet instant que Luka a le sang aussi chaud que sa mère, et qu'il n'hésitera pas a intervenir. Qu'il ne fera qu'une bouchée du gardien.

C'est, au plus grand plaisir de la sorcière, ce qu'il fait. Elle l'observe donc discrètement se battre. Et lorsque le combat se finit, toujours cachée derrière ce petit muret, elle fait mine de pleurer. Des pleurs délicats, des plus innocents, fait de douceur et de vulnérabilité. Puis, alors qu'elle sent le jeune homme s'approcher d'elle juste derrière ce muret, elle disparaît dans un bref nuage violacé avant qu'il ne puisse voir son visage. Elle s'envole en battant des ailes, passant au dessus de sa tête avant de se poser un peu plus loin, derrière lui, et de disparaître un autre instant dans ce même nuage. Toutefois, cette fois ci elle grandit et prend sa forme originelle ; celle de la sorcière noir. Sa jambe dévoilée par sa robe est recouverte d'un tatouage luisant d'un rouge éclatant. Son masque de corbeau laisse a peine paraître ses yeux et cache la moitié de son visage, laissant visible ses lèvres pulpeuses entrain de sourire malicieusement. Sa tenue, quand à elle, est légère et provocante. Toutefois, et selon les goûts, elle s'adapte à la perfection au corps bien fait de la sorcière.
« Quelle superbe démonstration, Luka. » Lance t-elle alors en applaudissant. « Tu n'a pas perdu la main a ce que je vois! »
Par Baguetty pour Pub RPG Design

_________________

LA SORCIÈRE NOIRE


No matter what we breed, we still are made of greed. It’s where my demons hide.  This is my kingdom come. | © CYA

Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Mer 21 Juin - 21:49


Mindful Education
Luka & Cya

Aussitôt passé le cadre de porte, un cri de détresse se fait entendre. Je regarde en sa direction et je vois une jeune femme cachée derrière un muret à quelques mètres du gardien. Ce dernier lance une séquence de ''bip'' aigus signalant qu'il s'apprête à tirer. Il ne semble pas m'avoir remarqué, c'est le moment ou jamais!

Il est temps de faire usage de cette vitesse pour laquelle les Sheikahs sont si bien connus! Je lance mon épée de toutes mes forces et je bondis vers la bête. La lame tranche l'une des jambes de la pieuvre mécanique, la déstabilisant assez pour qu'elle cesse son tir. Avant même qu'elle puisse retomber au sol, j'atterrit derrière le gardien et je rattrape mon épée. C'est l'une de mes techniques préférées, toujours inattendue, toujours efficace! Les gardiens sont bien puissants, mais ils ne sont pas infaillibles. Premièrement si on vise leur oeil il ne pourront plus attaquer pour un moment. De plus, leurs tentacules sont agiles et souples, mais cette souplesse leur coûte en rigidité ce qui les rend faciles à couper. Le gardien pose son regard dévastateur sur moi et recommence sa séquence de bips indiquant qu'il s'apprête à tirer. Je cours autour de lui, tenant fermement le manche de mon sabre entre mes doigts. S'il me touche ne serait-ce qu'une fois, je risque de ne pas m'en remettre... La séquence sonore du gardien s'accentue, indiquant son tir imminent. Ni une, ni deux, je m'élance sous la bête de fer, coupant 2 de ses pattes alors que je glisse sous lui. Je ressors de l'autre côté et la machine tourne frénétiquement la tête à ma recherche. Elle se déplace péniblement sur ses 3 jambes restantes, m'arrachant un sourire mesquin. Les machines ressentent-elle la douleur? J'espère que oui! Mais bon, assez jouer maintenant. Je fourre ma main dans la poche de mon pantalon, sortant une petite noix brunâtre dont la coquille laisse entrevoir une lueur dorée. Je la jette au sol et elle explose dans un éclat lumineux aveuglant. C'est un vieux truc Sheikah, les éléments chimiques dans la noix mojo réagissent en produisant une lumière aveuglante lorsqu'elle subit un choc. C'est un mécanisme de défense naturel pour éloigner les animaux qui voudraient les manger, mais ça fonctionne très bien pour aveugler un ennemi! Je profite du moment d'instabilité du monstre mécanique pour bondir dans les airs. Je le vois qui me cherche du regard. Je lance un cri de guerre en retombant vers lui, dans l'intention d'attirer son regard. Il lève légèrement la tête eeeet. PAF! Je lui plante mon épée directement dans l’œil.

Je repousse le gardien des jambes, arrachant mon épée de ses entrailles métalliques et décrivant un salto arrière dans les airs histoire de m'éloigner de lui. Je le regarde partir en crise d’épilepsie avant d'exploser, laissant un amas de ferraille sur le sol. Satisfait, je commence à marcher vers les restes de la créature. C'est Faras qui sera content! Ça lui fera du matériel à étudier. Soudainement, j'entends des pleurs derrière moi. La fille! Je l'avais complètement oubliée! J'accours vers le muret où elle était cachée puis tout a coup un nuage violet monte de derrière ce dernier et un corbeau en sors à toute allure! Il me passe directement au dessus de la tête, je sens mes cheveux se déplacer suite au battement de ses ailes. Il se repose au sol un peu plus loin avant de dégager à nouveau un nuage sombre. Mais cette fois-ci c'est une femme qui en surgit! Je reste bouche bée face à cette créature, à la fois élégante et effrayante. Son visage est couvert d'un masque, ne laissant paraître que ses lèvres pulpeuses. Sa robe couvre très peu son corps, révélant en majeure partie sa poitrine et son ventre et se terminant dans une ouverture qui laisse l'une de ses jambes complètement exposée, portant fièrement un tatouage qui symbolise probablement quelque chose que je ne pourrais connaître. Mais ce qui me frappe vraiment, c'est que malgré cet attirail des plus uniques, elle me semble familière... Je suis certain que quelque part, dans d'autres circonstances, j'ai vu cette femme...

« Quelle superbe démonstration, Luka. » Maintenant j'en suis certain, on se connait...  « Tu n'a pas perdu la main a ce que je vois!»  Je la regarde de loin, passant l'index sur la lame de mon sabre. « Une aussi belle lame,
vaut mieux la mettre à l'usage autant que possible!
» dis-je sur un ton moqueur, comme si je me battais réellement pour pavaner mon épée. Qui est-elle? Une assassine à la solde de la famille royale qui me pourchasse pour trahison? Non, je ne crois pas... S'ils voulaient ma tête ils auraient pu s'y prendre bien plus tôt... Que me veut-elle?   
« Quelque chose me dit que nous nous sommes vus auparavant, mais je crains que vous ne soyez pas ici pour des retrouvailles, je me trompe?» Ce serait idiot de sa part de vouloir s'en prendre à moi après m'avoir vu détruire un gardien en quelques minutes, mais je reste tout de même méfiant. Seul dieu sait ce qu'elle cache derrière ses habits aguicheurs et son masque anguleux...
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Cya Myleentael
sorcière noire
avatar


Crédits : GeoExe, OKD, Cricrilove & ShadowMeowth / Skullitide (avatar) | Tumblr (gifs)
Messages : 48

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Mer 5 Juil - 21:26

image of the character
Mindful Education
feat. Luka
Laboratoire d'Akkala
Discrètement, elle l'observe. L'agilité et la rapidité du jeune homme la surprend, l'épate, la fascine. Le sourire de Cya s'intensifie à chaque fois qu'elle voit l'épée de Luka s'abattre sur la terrible et dangereuse machine, à cet instant si vulnérable. Pauvre petite chose, elle ne va sans doute pas faire long feu entre les doigts sans pitié du guerrier ; La sorcière frisonne en voyant ses tentacules articulées de ferrailles s'effondrer au sol, et elle se voit satisfaite en observant son œil luisant d'impuissance. Cya peut également constater l'étendu de la fougue et la détermination sans faille du demi Sheikahs dans son regard. Il est ce qu'elle recherche, elle n'a désormais plus aucun doute.

Alors qu'elle se montre à lui sous sa véritable forme, Luka, surpris et bouche bée, la scrute de haut en bas d'un regard étrangement insistant. L'a t-il reconnu? Elle en doute. Cya est méconnaissable, tant par son physique que par son comportement. La sorcière a bien changé depuis cinq ans ; Si elle était à cette époque encore douce, discrète et docile, il n'en est plus. Désormais, elle est tout son contraire.
Alors qu'il dit vouloir mettre son épée à l'usage autant que possible, un sourire malicieux s'affiche au coin des lèvres pulpeuses de la sorcière ; Elle n'aurait pas pu dire mieux.
« C'est exactement ce que je me disais... » Rétorque t-elle, les mots pleins de sous entendus. Au paroles suivantes de Luka, Cya se met à s'avancer lentement dans sa direction ; A son tour de le scruter de haut en bas. « En effet, j'évite de me laissé emporter par les émotions des retrouvailles. » Répond t-elle ironiquement ; Comme si elle était encore capable d'éprouver quoi que ce soit.
Ses pas silencieux sont comme ceux d'un félin, d'un prédateur. Ses hanches dandinent de gauche à droite avec grâce et sensualité, inspirant la fascination et la méfiance. Car si Cya parait être une femme inoffensive, bien qu’extravagante, son apparence est faites pour être trompeuse ; Elle est une rose bourrée d'épines.
« Tu as un don, Luka. N'a tu jamais imaginé le mettre au service d'une cause véritable, d'une cause qui en vaut la peine... autre que celle de sauver une pauvre demoiselle en détresse. » Commence t-elle par dire, moqueuse, tout en le contournant et en le scrutant. Tournant lentement autour de lui en se rapprochant de plus en plus, avant de s'arrêter face à lui et de planter son regard d’améthyste dans le sien, proche désormais. « Ce que je lis dans tes yeux m'indique que tu vaux beaucoup mieux que ça.» Murmure t-elle, la voix malicieuse, immobile. Puis elle s'éloigne, subitement, avant de continuer en marchant dos à lui. « Tu est un bon épéiste et un fin stratège. Tout ce talent gâché par tant... d’impassibilité... » Elle s'arrête et tourne légèrement la tête vers lui, un sourire provocant attaché à ses lèvres cruelles. « ...moi qui croyais que tu voulais être digne de ta mère.»

Par Baguetty pour Pub RPG Design

_________________

LA SORCIÈRE NOIRE


No matter what we breed, we still are made of greed. It’s where my demons hide.  This is my kingdom come. | © CYA

Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Mar 11 Juil - 18:28


Mindful Education
Luka & Cya

La sombre créature me dit qu'elle évite de se laisser emporter par les émotions des retrouvailles. Il est déjà clair à présent qu'elle n'est pas ici pour me voir, mais bien parce qu'elle veut quelque chose de moi. La femme m'approche, décrivant de larges mouvements de hanche avec chaque pas. « Tu as un don, Luka. N'a tu jamais imaginé le mettre au service d'une cause véritable, d'une cause qui en vaut la peine... autre que celle de sauver une pauvre demoiselle en détresse. » Je garde la bouche close, serrant le manche de mon épée entre mes doigts. Je n'aime pas sa façon de me tourner autour tout en me parlant, comme si elle avait tous les droits, comme si elle pouvait se les octroyer elle même. J'ai beau avoir une douance au combat, seul moi décidera de ce que j'en fait et il en faudra plus qu'une danseuse à gogo qui se transforme en corbeau pour me soumettre à quelle cause que ce soit. S'approchant de plus en plus, la mystérieuse femme termine sa course en plein devant moi, ancrant son regard pourpre dans le mien à travers son masque. «  Ce que je lis dans tes yeux m'indique que tu vaux beaucoup mieux que ça. » Elle dit cette dernière phrase sans broncher, sans même cligner des yeux, complètement froide. Elle a peut-être raison, oui... Je vaux plus que de jouer les gros bras pour quelques rubys, je vaux plus que la vie d'un simple mercenaire. Mais quoi faire d'autre? Je ne sais même pas ce que je désire, je n'ai même pas de raison de vivre, croit-elle vraiment m'apporter la solution à tout mes problèmes sur un plateau d'argent? Ou peut-être que cela fait justement de moi une proie plus facile pour elle?

Elle s'éloigne lentement et me lance par dessus son épaule: «   Tu es un bon épéiste et un fin stratège. Tout ce talent gâché par tant... d’impassibilité...  » Je serres les dents. « Nous pourrions passé toute la journée à énumérer les façon dont je pourrais me rendre plus utile. Mais ça ne nous avance en rien, n'est-ce pas? » Ces paroles sont sorties plus sèchement que je ne l'aurais voulu, mais tant que le message passe... La dame me souris de profil puis elle crache ces paroles comme le serpent crache son venin: «  ...moi qui croyais que tu voulais être digne de ta mère.» Cette fois, elle dépasse les bornes! Je dégaine mon épée et alors que je m’apprête à avancer, je bloque. Non, je ne peux pas succomber à l'émotion. Si elle est prête à s’abaisser à utiliser ma mère pour argumenter contre moi, c'est qu'elle s'attend à m'avoir par les émotions. Elle me connait, elle m'a choisi moi en particulier et elle tente de m'avoir en utilisant ce qu'elle sait de moi. Fin stratège vous dites? Prouvons le. Je range mon épée et j'avance d'un pas décidé vers la sorcière. Je me pose devant elle, le corps droit, la fixant directement dans les yeux. « Je ne sais pas ce que vous attendez de moi, mais laissons ma mère en dehors de tout ça, vous voulez? Si j'ai quitté la garde royale c'est justement pour ne pas suivre le même chemin qu'elle. C'est vous qui voulez quelque chose de moi. Vous n'êtes pas ici par pur coïncidence, tout comme ce gardien. Sauvons tout les deux du temps et dites moi simplement ce que vous voulez. » Si elle attend quelque chose de moi, c'est moi qui tient le gros bout du bâton dans cette affaire. Je pourrais décliner son offre à tout moment, alors j'espère qu'elle a bien compris que le chantage émotif n'est pas la voie à prendre pour m'atteindre.
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Cya Myleentael
sorcière noire
avatar


Crédits : GeoExe, OKD, Cricrilove & ShadowMeowth / Skullitide (avatar) | Tumblr (gifs)
Messages : 48

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Jeu 13 Juil - 23:19

image of the character
Mindful Education
feat. Luka
Laboratoire d'Akkala
Cya voit l'agacement sur le visage de Luka, elle voit sa mâchoire se crisper et elle entend. Elle entend dans sa voix, elle entend dans ses mots qu'il s'impatiente. Alors elle s'amuse avec lui et s'approche lentement des limites, très lentement, tout prêt, jusqu'à les frôler du bout des doigts. La sorcière noire se tourne un peu plus alors qu'il retire l'épée de son fourreau, s’avançant d'un seul et unique pas menaçant. Toutefois, elle ne bronche pas. Elle se contente de le fixer, un petit sourire narquois affiché sur les lèvres ; Oui, c'est ce qu'elle voulait. C'est cette réaction qu'elle voulait voir et cette rage qu'elle voulait contempler ; Cette réaction et cette rage qu'il pourra un jour utiliser pour sa cause. Fort heureusement - pour elle ou pour lui ? -, Luka s'arrête et finit par se contenir. Cya, silencieuse, l'observe avec malice et le laisse s'approcher, toujours sans broncher. La jeune femme a l'habitude d'être confronter à la fierté des hommes, à leur façon de la regarder de haut - puisque, vu sa petite taille, elle est obligée de lever la tête -. Autrefois, elle aurait baissé les yeux, elle se serait soumise à leur volonté, à leur force. Mais aujourd'hui Cya possède un autre genre de force, cachée au plus profond de son âme beaucoup trop sombre.
« Ce que je veux ne devrait avoir aucune importance pour toi... ce que tu veux en revanche. Je suis certaine de pouvoir te l'offrir. » Commence t-elle par dire. Sa main se lève vers la main du jeune homme qui est encore posée sur le fourreau de son épée. Toutefois, elle ne le touche pas, elle se contente de suivre la courbe de son bras en remontant lentement ; laissant l'aura de sa magie noire le frôler comme une caresse irrémédiablement et étrangement attrayante. « Un but. Une raison de vivre. Un honneur que tu aura gagné pour ce que tu est. Pour tes qualités, ta force, et non pas pour ce qu'on été tes ancêtres. » Ses doigts arrivent prêt de sa joue, toujours sans le toucher. Ses yeux planter dans les siens. Et, alors qu'elle marque une pause, elle semble un instant vouloir le toucher. Elle ne le fait toutefois pas et retire sa main afin de la lier à sa seconde, dans le bas de son dos.  « J'ai été comme toi Luka. J'ai été celle que tout le monde voulait que je sois, j'ai été celle que je devais être... et on m'a finalement permise d'être celle que JE voulais être. » Ajoute t-elle en insistant sur le dernier "je"« Ne me reconnais tu pas, Luka? Ne reconnais tu pas la faible et insignifiante jeune fille aux cheveux pâle, celle qui était soumise aux volontés de la famille royale, celle qu'on appelait la sorcière blanche? » Elle rit doucement en se reculant de quelques pas, avant de tournoyer une fois sur elle même. « J'ai bien changé n'est ce pas?! »
Jamais. Jamais l'ancienne Cya ne se serait exposée ainsi, habillée ainsi, comportée ainsi. Elle était beaucoup trop faible, beaucoup trop fébrile. Elle a changé, trop changé. Elle a finit par laissé mourir son innocence, pour laissé place à la cruauté.
« Tes efforts doivent être payer par autre chose que de vulgaires et inutiles rubys. » Rétorque t-elle en faisant virevolter quelques rubys apportés par sa magie jusqu'au sol, au pied de Luka. « Rejoins moi Luka, marche fièrement à mes côtés, marche la tête haute... et soutient le grand Ganondorf comme moi je le fais. Tu aura ce que tu désir le plus : Une place parmi les géants. Une place parmi ceux qui te jugeront pour ce que tu vaux vraiment. »
Cya attend, le fixe d'un regard provoquant. Elle le laisse choisir ; Des rubys pour avoir abattu une machine, ou la gloire de la suivre dans la victoire.

Par Baguetty pour Pub RPG Design

_________________

LA SORCIÈRE NOIRE


No matter what we breed, we still are made of greed. It’s where my demons hide.  This is my kingdom come. | © CYA

Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Ven 14 Juil - 19:08


Mindful Education
Luka & Cya

La revoilà qui part avec ses propos vagues et ses airs de charmeuse. Ce que je désire? Moi même je ne le sais, alors qui est-elle pour me dire qu'elle peut me l'offrir? Elle place sa main juste au deçu de la mienne, pas assez proche pour établir un contact. Pourtant, je la sens. Ce que cette femme dégage, ce n'est pas de la chaleur, de l'humanité... Elle dégage quelque chose qui a transcendé cette étape. La simple proximité de sa main me fait ressentir cette sombre puissance qui sommeil en son être, une sorte de présence inconfortable mais oh combien intriguante... « Un but. Une raison de vivre. Un honneur que tu aura gagné pour ce que tu est. Pour tes qualités, ta force, et non pas pour ce qu'on été tes ancêtres. » Je commences à porter une attention plus particulière après avoir ressenti ce qu'elle voulait me faire sentir par sa main. Un but, une raison de vivre, n'est ce pas ce que j'ai toujours désiré? Mais que peut-elle donc me proposer qui ferait office d'une nouveau sens à ma vie? Mes pensées se bouscule et dansent dans ma tête. Non. Une telle chose ne peut exister... Pas vrai?

La femme aux cheveux clairs fait lentement remonter sa main le long de mon bras jusqu'à ma joue, imprégnant sur son passage chaque muscle, chaque os, chaque fibre de mon corps avec son énergie sombre et unique. Elle marque une courte pause sur mon visage, je la fixe à travers son masque les yeux grands ouverts. Elle a maintenant mon attention et elle le sait. « J'ai été comme toi Luka. J'ai été celle que tout le monde voulait que je sois, j'ai été celle que je devais être... et on m'a finalement permise d'être celle que JE voulais être.  » N'est ce pas ce que j'ai longtemps fait? Être ce que les autres attendaient de moi? Maintenant je n'ai plus personne qui attends quoi que ce soit de moi. Qu'est-ce qui m'empêche de faire ce que je veux? Elle semble être si convaincue, il est difficile de penser que ce dans quoi elle tente de m'embarquer a quoi que ce soit de négatif à m'apporter. « Ne me reconnais tu pas, Luka?  » Je fronce les sourcils. Même si j'étais maintenant certain de l'avoir rencontrée auparavant, je ne peux mettre aucun nom sur le visage qui se cache sous ce masque. « Ne reconnais tu pas la faible et insignifiante jeune fille aux cheveux pâle, celle qui était soumise aux volontés de la famille royale, celle qu'on appelait la sorcière blanche?  » « Cya. » Ce nom m'a échappé des lèvres comme un murmure, comme par accident. Je la revois, la petite sorcière de la cours qui baisse le regard quand on lui adresse la parole et qui n'ose pas trop déranger. Je ne suis pas surpris de n'avoir pu l'identifier auparavant. La femme que j'ai devant moi est l'opposé total de la Cya que j'ai connue au château. Que lui est-il arrivé???

Elle recule en échappant un rire innocent avant de tournoyer sur elle même. « J'ai bien changé n'est ce pas?! » Je me contente de rire, épaté par sa transformation. De cette petite fille frêle et soumise elle est devenue une femme sans aucune retenue, sans complexes, avec une telle confiance en elle qu'elle se joue de l'humeur d'un mec qu'elle vient de voir détruire un gardien en quelques minutes. Que cache tu, Cya? Pourquoi avoir caché la nouvelle toi à tout le monde? Pourquoi t'être cachée alors que tu t'épanouie plus que jamais? J'aimerais les réponses à toutes ses questions, mais... Est-ce vraiment le cas? Est-ce que je veux savoir les raisons qui pousserait une jeune femme aussi droite et soumise que Cya à devenir son opposé en quittant tout ce qu'elle avait? Qu'est-ce qui pousserait quelqu'un à quitter sa propre soeur jumelle sans ne plus jamais donner de nouvelles? QUI pourrait être aussi influent? Je frémis rien que d'y penser.

D'un geste de la main, Cya envoie valser une volée de rubys dans les airs, me disant qu'un paiement aussi vulgaire n'est pas digne pour mes efforts... Elle ne fait que dire ce que je sais déjà, je sais bien que la vie que je vie n'est pas des plus valorisantes et quand on peut faire apparaître des rubys par un simple mouvement de la main, on doit en attendre beaucoup plus qu'un paiement de la part de la personne que l'on sert. Que t'as t'on promis en échange Cya? « Rejoins moi Luka, marche fièrement à mes côtés, marche la tête haute... et soutient le grand Ganondorf comme moi je le fais. Tu aura ce que tu désir le plus : Une place parmi les géants. Une place parmi ceux qui te jugeront pour ce que tu vaux vraiment. » Ma gorge se sert juste à entendre ce nom. Ganondorf. C'est donc ce qui t'es arrivé, Cya. Je ne peux m'empêcher d'être choqué, voir dégoûté par ce qu'elle vient de me proposer.
Pourtant... En voyant ce qu'elle est devenue à ses côtés...

Je restes sans mots face à sa proposition, alors qu'elle soutient un regard provoquant en ma direction. Je sors mon épée de son fourreau et je la tiens devant moi à l'horizontale, la lame dans une main, le manche dans l'autre. Je la regarde, chaque détail, les fleurs qui ornent son garde main, les symboles engravés dans le diamant de la lame, la sombre obsidienne qui compose son tranchant. Elle est magnifique. Elle est tout ce qu'il me reste d'elle. Est-ce que c'est vraiment ce qu'elle voudrait que j'en fasse? J'aimerais lui demander, mais c'est maintenant impossible. Une tempête de réalisations me tombent dessus. Je n'en ai jamais voulu à Ganondorf pour la mort de ma mère. J'en ai toujours voulu à la famille royale parce que ce sont eux qui nous ont envoyé sur sa trace, directement dans un piège. Et même si ma mère désapprouverait mes actions, elle n'existe même plus... D'un autre côté, rejoindre Ganon est quelque chose que je n'aurais jamais considéré si Cya ne m'en avait pas parlé... Est-ce vraiment la solution? J'aurais la chance de devenir quelqu'un d'influent si nous vainquons, mais à quel prix?« Cya, comprend que je ne peux accepter une telle proposition sans en savoir plus.» On m'offre une place parce que je suis fort, pour les efforts que j'ai fait. Une telle idée m'intéresse, mais ma vie ne sera plus jamais la même si j'accepte... « Tout d'abords, quel rôle me proposes-tu? Et si je me joins à votre cause, qu'est-ce que ça implique pour moi? Je ne suis pas exactement du genre à jouer les subordonnés, je laisses ça à ceux qui servent la royauté... Mais je doutes que le seigneur du mal en personne n'ait pas un penchant pour la domination, non? Je suis près à faire des concessions, mais je ne me retrouverai certainement pas à jouer les pions pour quelqu'un d'autre....»
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Cya Myleentael
sorcière noire
avatar


Crédits : GeoExe, OKD, Cricrilove & ShadowMeowth / Skullitide (avatar) | Tumblr (gifs)
Messages : 48

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Mar 1 Aoû - 23:12

image of the character
Mindful Education
feat. Luka
Laboratoire d'Akkala

Cya a capté son attention, elle le voit dans ses yeux. Elle le voit au plus profond de son regard. Il la fixe, immobile, tandis qu'elle joue de son aura noire au bout de ses doigts et qu'elle lui avoue vaguement qui elle est. Cya. Ce nom est sortit d'entre les lèvres du jeune homme comme une évidence, comme un révélation. Oui Cya, c'est étonnant n'est ce pas? Quoi qu'il en soit Luka semble surpris, mais guère choqué. Il rit alors qu'elle tournoi sur elle même ; Sans doute est ce bon signe, elle ne le révulse pas trop. Du moins pas avant qu'elle ne prononce son nom : Ganondorf. Alors ce qu'elle lit dans ses yeux change. L'étonnement, le dégoût... puis la curiosité.

A quelques pas de lui, elle reste immobile tandis qu'il sort son épée. Son air assuré, provocateur et parfois agaçant ne quitte pas son visage. Elle l'observe. Elle contemple la superbe épée qu'il tient désormais a l'horizontal devant lui. L'arme de sa défunte mère, sans aucun doute ; Rien qu'en constatant a quel point il semble y tenir, ca ne peut être que ça.

« Cya comprend que je ne peux accepter une telle proposition sans en savoir plus. » Ce n'est pas un refus. Cya sait alors qu'elle a encore toute ses chances. Elle veut le shekai au prêt d'elle, elle le veut vraiment. Et, en ce qui le concerne, elle préfère le convaincre que le contraindre ; Surtout qu'il ne sera sans doute pas facile d'employer la manière forte avec lui.
Elle écoute avec attention ses interrogations. Elles sont légitimes bien entendu ; Il serait stupide d'accepter une telle proposition sans en connaitre les termes.
« Et comprend que je ne peux rien te promettre Luka. Je connais ta réputation, je sais que tu est doué, mais je ne prendrai pas le risque de décevoir mon maître. » Répond t-elle dans un premier temps. Un sourire en coin pare alors ses lèvres tandis qu'elle fait quelques pas vers les morceaux de Gardien, avant de se pencher et d'en ramasser le cœur ; Qui luis encore d'un semblant de magie ténébreuse. Elle contemple la lueur de ses yeux d'amehystes, reflétant sa couleur. « Tu as battu cette machine d'une façon prometteuse... mais ce n'était qu'une machine. » Si seulement il savait qu'en la détruisant, il avait également détruit une dizaine d'âmes - innocentes ou non. Cya relève la tête dans la direction de Luka avant de réduire en poussière entre ses doigts l'objet pourtant précieux. En se faisant, un étrange son s'évade dans l'air ; Comme des cries strident et étouffés. En effet, hors de question qu'on découvre sans son consentement comment elle fait pour éveiller de cette manière les machines. Elle continue alors. « Ce que je te propose, Luka, c'est de parfaire l'entraînement de certain de mes hommes. Je veux qu'ils ai la même hargne que toi, je veux qu'ils soient vif, discret et intouchable. Mérite et procure toi leur respect, et je te promet que tu t'élèvera. » Elle lie ses mains dans son dos, haussant un peu le menton. Une lueur taquine paraissant dans ses yeux. « Et en ce qui concerne Ganon, tu as raison. Peut être n'arrivera tu jamais à te faire entendre de lui, ou peut être que si, mais sache que moi il m'entend d'ors et déjà. J'écouterai donc ton avis et je le défendrai lorsque je le jugerai bon. » Cya décroise ses mains et s'avance a nouveau vers lui. Elle ajoute, d'une intonation assurée, ambitieuse, déterminée. « Je compte aller loin Luka, très loin. Si tu me suis ta place dans ce monde évoluera rapidement, je peux te l'assurer. La seule et unique promesse que je peux donc te faire, c'est que je serai ton alliée. »
Avant qu'elle n'arrive a lui, l'attention de Cya est attiré par dessus l'épaule de Luka. Un peu plus loin, sur le chemin grimpant la colline et menant jusqu'au laboratoire, arrive une foule d'hommes et de femmes ; Sans doute attirés par l'explosion qui a du retentir en échos dans le village. Alors, tout en restant face a lui, la sorcière recule, se dirigeant tout droit vers une falaise tombant a pique.
« Je te laisse réfléchir a tout ça et, lorsque tu sera décidé, tu n'aura qu'à m'appeler. » Dit elle avant de s'arrêter, a moins d'un pas du vide. Elle lui sourit alors, moqueuse. « Profite de ta gloire, et n'oublie pas de penser a ce que tu ressentira lorsqu'elle sera décuplée a mes côtés. »
Oui, sans doute allait il être acclamé pour avoir détruit la machine démoniaque, et sans doute sera t-il payé. Ça ne sera rien comparé a ce qu'il attend si il rejoins la cause de Ganon.
Alors dans un dernier pas reculé, Cya envoie un baiser de la main a Luka et se laisse tomber dans le vide. Un croassement retentit en échos en contrebas tandis qu'une silhouette noire bat des ailes et disparait dans l'horizon.

Par Baguetty pour Pub RPG Design

_________________

LA SORCIÈRE NOIRE


No matter what we breed, we still are made of greed. It’s where my demons hide.  This is my kingdom come. | © CYA

Revenir en haut Aller en bas
 
Mindful Education ft. Cya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scandale] L'Education Nationale, ou pourquoi vomir dessus.
» La réforme Darcos.
» Satisfaction des habitants
» santé, education, pompiers, sécurité...
» 500pts amical : opération rééducation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Chronicles :: Monde d'Hyrule :: Akkala :: Hauteurs d'Akkala-
Sauter vers: