AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mindful Education ft. Cya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 56

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mindful Education ft. Cya   Sam 17 Juin - 15:31


Mindful Education
Luka & Cya

Je frôle du bout des doigts le relief créé par le dos des ouvrages sur l'étagère devant moi. Faras et son assistante étaient partis au laboratoire de Pruha pour faire des recherches communes, et j'ai demandé l'accès au laboratoire pour faire de la lecture. J'ai toujours été passionné d'histoire et d'apprentissages et quand quelque chose pique ma curiosité, je fais tout pour résoudre l'énigme!

J'ai lu chacune des lignes de tous les recueils, de toutes les encyclopédies, de tous les journaux de recherches archivés dans la bibliothèque du château d'Hyrule, mais rien ne répond à cette question.

Lors de la guerre civile d'Hyrule, avant que les terres soient unies sous la bannière de la famille royale, un clan de pratiquants de magie noire ont fait usage d'un ancien artefact connu sous le nom du cristal d'ombre pour tenter de s'emparer de la puissance sacrée de la triforce. Jusque là, rien de spécial. Après tout, des centaines de gens mal intentionnés ont cherché à s'emparer du pouvoir de la triforce à travers les âges. Par contre, ce qui pique ma curiosité, c'est qu'après la guerre civile, on ne fait plus jamais mention de ce peuple. Et quand je dit jamais, je veux dire JAMAIS. Nul part. Rien. Du tout. Certain bouquins font vaguement allusion à une intervention des déesses dorées, mais rien de plus. Le cristal d'ombre était-il d'une si grande puissance? Au point de nécessiter l'intervention des déesses elles-même? Une chose est certaine, quelque chose ou quelqu'un est intervenu et ce peuple ne fait plus partie de notre monde. Ou du moins, ils ne sont plus à Hyrule... Ont-ils été anéantis? Bannis? Ou pire?

Je veux savoir. Alors je cherche, et je cherche encore. Il n'y a probablement pas moyen de trouver un livre qui parle directement de cette tribu, mais je devrais pouvoir trouver au moins un indice quelque part, non? Je commence à perdre espoir en lisant les titres face à moi. Sans surprise, ils portent tous sur la science et les reliques Sheikah crées il y a 10 000 ans. Ça ne devrait pas être surprenant vu sur quoi les recherches de Faras portent, mais pourtant je garde espoir. Il doit bien y avoir un livre, quelque part ici, qui fait référence à la guerre civile d'Hyrule. Je ne demandes pas grand chose, juste une piste, un indice qui pourrait me mener vers la véritable réponse. Je regarde autour de moi, la salle vide et monotone qu'est ce laboratoire. J'apprécie la tranquillité du lieu, mais je n'y passerais pas mes journées! Il faut dire que quand on a vu les chutes de Lanelle, les couleurs rougeoyantes du Mont de la Mort, le vert croquant de la forêt de Firone et les couchés de soleil médusant d'Écaraille, les pièces comme celle-ci ont l'air bien banales!

Je me sors de mes pensées pour me relancer dans la recherche du fameux livre qui pourra m'aider. Tout à coup, un bruit sourd retentit à l'extérieur, faisant trembler les ouvrages sur leurs étagères. Une explosion? J'accours vers la fenêtre et je reste stupéfait face à ce que je vois. Un gardien, l'un de ces colosses sur 6 pattes tentaculaires qui habituellement protègent le château d'Hyrule. Mais celui-ci... Il est entouré d'une aura violacée et agis de façon erratique, se déplaçant rapidement en gardant son oeil fixé sur sa cible, plus loin que ce que la fenêtre me permet de voir. Il vise quelque chose? Quelqu'un??? J'ai entendu des rumeurs comme quoi on avait perdu le contrôle de certains gardiens et que ces derniers tiraient à vue, mais je n'en avait jamais vu jusqu'à aujourd'hui... Ni une, ni deux, je dégaine mon épée et je m'élance vers la porte. Peu importe qui ce gardien vise, ça risque de mal finir pour lui!
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Cya Myleentael
sorcière noire
avatar


Crédits : GeoExe, OKD, Cricrilove & ShadowMeowth / Skullitide (avatar) | Tumblr (gifs)
Messages : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Mer 21 Juin - 18:35

image of the character
Mindful Education
feat. Luka
Laboratoire d'Akkala
Ses plumes sont lisses et douces comme la soie, rentrouvertes d'un noir intense aux reflets bleutés. Ses grands yeux d'améthyste, seuls ressemblance avec sa forme humaine, observent le demi Sheikai par la fenêtre de la bibliothèque du laboratoire d'Akkala. Il semble​ chercher quelque chose et ne pas le trouver; Cya est curieuse se savoir quoi.

Toutefois, elle n'est pas là pour ça. Voilà plusieurs semaines qu'elle est à la recherche du jeune homme. Bientôt, Ganondorf sera de retour et il aura besoin d'un maximum de soutient. Pour cela, il lui faut une armée digne de sa puissance et, pour cela, il faut aussi pouvoir entraîner les troupes. Si Cya est une excellente mage noire, elle ne connait rien en matière d'épée et de combat rapproché. Quoi de mieux qu'un ancien garde royal connaissant l'armée adverse pour satisfaire ses attentes? Et qui plus est, quoi de mieux qu'un homme qui nourrit une certaine rancune envers la royauté? Cependant, la sorcière ne veut pas prendre de risque ; elle doit combler au mieux les désirs et les ordres de son maître. Et, afin de s'assurer des capacités de l'épéiste, elle ne peut que le tester et lui lancer un défi.

L'oiseau noir s'envole avec grâce et discrétion, rejoignant un bout de forêt à l'écart du village. Là se trouve l'une des étranges et mystérieuses machines antiques, parée de ses longs bras mécaniques et de son œil si dangereux, éteint. Cya reprend sa forme humaine. Toutefois elle n'a à cet instant pas sa tenue habituelle ; celle de la sorcière noire. En effet, la jeune femme a ses cheveux blancs et mi longs qui retombent sur ses épaules dénudées, encadrant un visage aussi pur que celui d'un ange ; Un visage qu'elle déteste et qu'elle cache, au monde et à elle même. Elle porte une robe à bretelle légère, de couleur crème, ainsi que des petites sandales. A son bras est accroché un panier en osier ; Tout lui donne l'apparence d'une jeune femme du village, se promenant dans les bois afin de cueillir des pommes ou des champignons.

Cependant, Cya n'a rien de la bienveillance d'une simple cueilleuse, ni de l'innocence d'une jouvencelle. Elle observe un instant la créature de métal avant de sourire doucement. De ses sourires cruels, de ses sourires qui désignent qu'elle a une idée derrière la tête. Alors, dans un geste délicat, elle frôle les parois froides du bout de ses doigts.
« Jouons ensemble, veux tu?... » murmure t-elle.
Alors, la machine s'éveille subitement en s'éclairant d'un halo violacé. Elle se met a bouger étrangement ses longs bras et à faire pivoter sa tête, paré désormais d'un œil luisant de vie... et de désir de mort. Puis ce dernier se fixe sur elle un instant, immobile, alors que son sourire et son regard s'intensifie de défi. Alors elle se met a courir aussi vite qu'elle le peut, le gardien maléfique à sa suite. Elle pousse un hurlement alors que le premier tire jailli de sa pupille et vient éclater le tronc d'un arbre, désormais enflammé. Elle cri à nouveau pour appeler à l'aide ; une détresse si bien joué qu'elle semble tout a fait réel. Puis Cya se réfugie derrière un petit muret, tout prêt du laboratoire. Elle espère à cet instant que Luka a le sang aussi chaud que sa mère, et qu'il n'hésitera pas a intervenir. Qu'il ne fera qu'une bouchée du gardien.

C'est, au plus grand plaisir de la sorcière, ce qu'il fait. Elle l'observe donc discrètement se battre. Et lorsque le combat se finit, toujours cachée derrière ce petit muret, elle fait mine de pleurer. Des pleurs délicats, des plus innocents, fait de douceur et de vulnérabilité. Puis, alors qu'elle sent le jeune homme s'approcher d'elle juste derrière ce muret, elle disparaît dans un bref nuage violacé avant qu'il ne puisse voir son visage. Elle s'envole en battant des ailes, passant au dessus de sa tête avant de se poser un peu plus loin, derrière lui, et de disparaître un autre instant dans ce même nuage. Toutefois, cette fois ci elle grandit et prend sa forme originelle ; celle de la sorcière noir. Sa jambe dévoilée par sa robe est recouverte d'un tatouage luisant d'un rouge éclatant. Son masque de corbeau laisse a peine paraître ses yeux et cache la moitié de son visage, laissant visible ses lèvres pulpeuses entrain de sourire malicieusement. Sa tenue, quand à elle, est légère et provocante. Toutefois, et selon les goûts, elle s'adapte à la perfection au corps bien fait de la sorcière.
« Quelle superbe démonstration, Luka. » Lance t-elle alors en applaudissant. « Tu n'a pas perdu la main a ce que je vois! »
Par Baguetty pour Pub RPG Design

_________________

LA SORCIÈRE NOIRE


No matter what we breed, we still are made of greed. It’s where my demons hide.  This is my kingdom come. | © CYA

Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 56

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mindful Education ft. Cya   Mer 21 Juin - 21:49


Mindful Education
Luka & Cya

Aussitôt passé le cadre de porte, un cri de détresse se fait entendre. Je regarde en sa direction et je vois une jeune femme cachée derrière un muret à quelques mètres du gardien. Ce dernier lance une séquence de ''bip'' aigus signalant qu'il s'apprête à tirer. Il ne semble pas m'avoir remarqué, c'est le moment ou jamais!

Il est temps de faire usage de cette vitesse pour laquelle les Sheikahs sont si bien connus! Je lance mon épée de toutes mes forces et je bondis vers la bête. La lame tranche l'une des jambes de la pieuvre mécanique, la déstabilisant assez pour qu'elle cesse son tir. Avant même qu'elle puisse retomber au sol, j'atterrit derrière le gardien et je rattrape mon épée. C'est l'une de mes techniques préférées, toujours inattendue, toujours efficace! Les gardiens sont bien puissants, mais ils ne sont pas infaillibles. Premièrement si on vise leur oeil il ne pourront plus attaquer pour un moment. De plus, leurs tentacules sont agiles et souples, mais cette souplesse leur coûte en rigidité ce qui les rend faciles à couper. Le gardien pose son regard dévastateur sur moi et recommence sa séquence de bips indiquant qu'il s'apprête à tirer. Je cours autour de lui, tenant fermement le manche de mon sabre entre mes doigts. S'il me touche ne serait-ce qu'une fois, je risque de ne pas m'en remettre... La séquence sonore du gardien s'accentue, indiquant son tir imminent. Ni une, ni deux, je m'élance sous la bête de fer, coupant 2 de ses pattes alors que je glisse sous lui. Je ressors de l'autre côté et la machine tourne frénétiquement la tête à ma recherche. Elle se déplace péniblement sur ses 3 jambes restantes, m'arrachant un sourire mesquin. Les machines ressentent-elle la douleur? J'espère que oui! Mais bon, assez jouer maintenant. Je fourre ma main dans la poche de mon pantalon, sortant une petite noix brunâtre dont la coquille laisse entrevoir une lueur dorée. Je la jette au sol et elle explose dans un éclat lumineux aveuglant. C'est un vieux truc Sheikah, les éléments chimiques dans la noix mojo réagissent en produisant une lumière aveuglante lorsqu'elle subit un choc. C'est un mécanisme de défense naturel pour éloigner les animaux qui voudraient les manger, mais ça fonctionne très bien pour aveugler un ennemi! Je profite du moment d'instabilité du monstre mécanique pour bondir dans les airs. Je le vois qui me cherche du regard. Je lance un cri de guerre en retombant vers lui, dans l'intention d'attirer son regard. Il lève légèrement la tête eeeet. PAF! Je lui plante mon épée directement dans l’œil.

Je repousse le gardien des jambes, arrachant mon épée de ses entrailles métalliques et décrivant un salto arrière dans les airs histoire de m'éloigner de lui. Je le regarde partir en crise d’épilepsie avant d'exploser, laissant un amas de ferraille sur le sol. Satisfait, je commence à marcher vers les restes de la créature. C'est Faras qui sera content! Ça lui fera du matériel à étudier. Soudainement, j'entends des pleurs derrière moi. La fille! Je l'avais complètement oubliée! J'accours vers le muret où elle était cachée puis tout a coup un nuage violet monte de derrière ce dernier et un corbeau en sors à toute allure! Il me passe directement au dessus de la tête, je sens mes cheveux se déplacer suite au battement de ses ailes. Il se repose au sol un peu plus loin avant de dégager à nouveau un nuage sombre. Mais cette fois-ci c'est une femme qui en surgit! Je reste bouche bée face à cette créature, à la fois élégante et effrayante. Son visage est couvert d'un masque, ne laissant paraître que ses lèvres pulpeuses. Sa robe couvre très peu son corps, révélant en majeure partie sa poitrine et son ventre et se terminant dans une ouverture qui laisse l'une de ses jambes complètement exposée, portant fièrement un tatouage qui symbolise probablement quelque chose que je ne pourrais connaître. Mais ce qui me frappe vraiment, c'est que malgré cet attirail des plus uniques, elle me semble familière... Je suis certain que quelque part, dans d'autres circonstances, j'ai vu cette femme...

« Quelle superbe démonstration, Luka. » Maintenant j'en suis certain, on se connait...  « Tu n'a pas perdu la main a ce que je vois!»  Je la regarde de loin, passant l'index sur la lame de mon sabre. « Une aussi belle lame,
vaut mieux la mettre à l'usage autant que possible!
» dis-je sur un ton moqueur, comme si je me battais réellement pour pavaner mon épée. Qui est-elle? Une assassine à la solde de la famille royale qui me pourchasse pour trahison? Non, je ne crois pas... S'ils voulaient ma tête ils auraient pu s'y prendre bien plus tôt... Que me veut-elle?   
« Quelque chose me dit que nous nous sommes vus auparavant, mais je crains que vous ne soyez pas ici pour des retrouvailles, je me trompe?» Ce serait idiot de sa part de vouloir s'en prendre à moi après m'avoir vu détruire un gardien en quelques minutes, mais je reste tout de même méfiant. Seul dieu sait ce qu'elle cache derrière ses habits aguicheurs et son masque anguleux...
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mindful Education ft. Cya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scandale] L'Education Nationale, ou pourquoi vomir dessus.
» La réforme Darcos.
» Satisfaction des habitants
» santé, education, pompiers, sécurité...
» 500pts amical : opération rééducation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Chronicles :: Monde d'Hyrule :: Akkala :: Hauteurs d'Akkala-
Sauter vers: