AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lost in thoughts all alone (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Lost in thoughts all alone (solo)   Ven 16 Juin - 17:33


Lost in thoughts all alone
Me myself and I

Le soleil se pose tranquillement sur l'eau, l’imprégnant d'une teinte orangée chaude et rassurante. Je contemple le paysage, en bordure de l'océan, entre les palmiers, les montagnes et la mer. Je laisse le sable et les caresses irrégulières des vagues me masser les pieds alors que je marche le long de la plage, ne portant rien de plus qu'un simple pantalon court en tissus. Je suis habituellement du genre plus prude quand on en vient à mon corps, mais ici je n'ai pas de gène à enlever quelques couches de vêtements. Il fait si beau, si doux, et de toute façon les citoyens locaux ne portent eux aussi que quelques bouts de tissu pour contrer la chaleur.

Écaraille, c'est mon havre de paix. Je passe mes journées à voyager, à tuer des monstres, à jouer les gros bras contre quelques rubys, mais lorsque je suis ici, je peux tout oublier. Je suis constamment dans cet état de léthargie émotionnelle, une sorte de tristesse trouble que je ne pourrais identifier. Certe, j'ai des moments plus lumineux, mais ils sont vites oublier quand j'en reviens à ma solitude. Après tout, qui me reste-t-il dans ce monde? Mes pensées se dirigent vers un visage familier... Ah, mère... C'est si difficile de continuer sans vous... Je regarde le soleil lentement sombrer à l'horizon et ça me réconforte. J'écoute le chant des vagues et ça me fait du bien. J'inspire l'air salin unique à cette région et ça m'apaise. Parfois je me dis que je pourrais tout abandonner et me contenter de devenir pêcheur ici. Je pourrais vivre dans l'une de ces petites huttes que les locaux affectionnent tant, vivre de mon métier et vendre les surplus pour couvrir mes dépenses personnelles et rester ici dans ce petit coin de paradis sur terre.

Mais quelque chose au fond de moi refuse de se contenter de cette vie. Je suis né et j'ai grandi dans le combat, l'honneur, la violence... Ce qu'il me faut réellement, c'est une raison de me battre, de vivre. Mais la vérité c'est que j'ai peur... Car je ne sais pas si je trouverai quelque chose qui a assez de valeur à mes yeux pour y dédier ma lame. Avant, je servais la famille royale sans aucune question, sans jamais douter. Mais maintenant, j'ai trop de rancœur, trop de colère pour leur rester fidèle. Je ne leur veux aucun mal, loin de là... Mais il n'y a pas un jour qui passe sans que je ne pense pas à ma mère et je ne peux m'empêcher de leurs en vouloir... Et pourtant, c'est compréhensible qu'on veuille les protéger, ils sont les descendants mêmes de la déesse Hylia, la princesse est un élément clé dans la préservation de notre monde, mais... Ils n'ont rien fait pour arriver là. Ils sont venus au monde et les voilà sur leur trône, là où ils ne manqueront jamais de rien, là où rien ne peut les atteindre. Et tout le reste du monde lui, il vit en dessous d'eux, dans leur ombre... Quand on naît Sheikah, on est inévitablement élevé avec l'idée que nous sommes les protecteurs de cette royauté... Mais avant que ma mère ne meurt, je n'avais jamais saisi l'ampleur de cette tâche. Je ne m'étais pas fait à l'idée que pour les protéger, les servir et les aider, nous devrions sacrifier les nôtres. Parfois je me demande si mes convictions auraient été plus fortes si j'étais né de deux parents Sheikah... Ma mère elle, n'a jamais douter. Elle se battait avec autant de ferveur et de détermination à chaque fois, pour eux... Même si elle a perdu mon père, elle n'a jamais arrêter... Je m'en veux de ne pas être aussi fort qu'elle... Mais je ne peux me résoudre à retourner vers le château, la queue entre les jambes, pour leur dire que je reviens les servir. Plus maintenant, pas après 3 ans...

Il fait presque nuit, je fais demi-tour et je me dirige lentement vers le village quelque peu loin à présent. ça fait un bout que je marche maintenant... Je regarde mes traces de pas dans le sable, certaines effacées par le va et viens des vagues. Avancer sans aller nul part, sans vraiment laisser de traces... C'est drôlement familier quoi! Je serres les dents suite à cette pensée. J'ère partout dans Hyrule et pourtant ce n'est pas assez pour trouver ce que je veux, ce pour quoi je vis... Peut-être qu'au fond, la réponse était en moi depuis le début... Et j'ai juste trop peur de creuser et de trouver quelque chose que je ne voudrais pas voir...

J'approche du village, mes sombres pensées sont balayées par les sourires des villageois, les rires des enfants et les chants autour du feu de grève. Décidément, Écaraille est mon abri, mon bouclier contre le monde entier...
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lost in thoughts all alone (solo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Astuce] Emplacement de la Western Daemon
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» blueprint en solo
» [Stuff][Pandawa Terre][80-100] PvM Solo et Multi
» Jeux solo et multijoueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Chronicles :: Monde d'Hyrule :: Necluda :: Village d'Ecaraille-
Sauter vers: