AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce n'est pas tant la chute qui importe, mais plutôt ses conséquences [Ft. Sidon Rutoria - Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asarim Kass
ménestrel
avatar

Crédits : SubaruSumeragi
Messages : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ce n'est pas tant la chute qui importe, mais plutôt ses conséquences [Ft. Sidon Rutoria - Libre]   Mer 6 Sep - 19:14

Asarim Kass [Libre]Alentours du Domaine Zora
Ce n'est pas tant la chute qui importe,
mais plutôt ses conséquences

Pfooou...  Enfin au sommet ! Moi qui pensais arriver ici, à la Pointe du Risque-Tout, avant le coucher du soleil, je crois que c'est raté. C'est pas faute de ne pas avoir couru pourtant ! Je ne me suis même pas arrêté au Domaine Zora, j'ai dû tracer tout droit. Enfin bon, le point de vue reste tout de même incomparable même de nuit. Et puis j'ai de la chance, c'est quasiment la pleine lune ce soir. Les reliefs sont légèrement éclairés, parfait pour pouvoir profiter du paysage.

Le sommet n'a pas changé depuis la dernière fois. Il y a toujours cet arbre solitaire et la pancarte au bord de la falaise qui incite les jeunes guerriers zoras à plonger dans le lac du barrage. Je m'approche du panneau et regarde en contre-bas. Hum... Voilà bien un truc que je ne ferais jamais ! Je décroche mon accordéon et le pose loin de la bordure -il ne faudrait surtout qu'il tombe de la falaise- et je m'assois sur le rebord de la pointe, les pattes se balançant dans les airs.
On voit presque tout Hyrule d'ici. A gauche, il y a la montagne enneigée de Lanelle qui surplombe la région de Necluda. Droit devant, on retrouve la zora qui rejoint la plaine. Au loin, on peut apercevoir les hauteurs gérudos ainsi que Vah Medoh qui vole au-dessus du village. Enfin à droite, on voit la montagne de la mort dont les coulées de lave ressortent dans la nuit rendant le décor plus chaleureux. Toutes ces teintes font de ce lieu mon point de vue préféré du royaume.

La lune se reflète dans le lac du barrage. On peut même y apercevoir l'ombre de Vah Ruta cachée dans les profondeurs. Ça contraste vraiment avec le Domaine Zora qui lui est beaucoup plus lumineux. C'est toujours fascinant d'imaginer comment une telle bâtisse et son architecture ont pu voir le jour. Voilà autre chose que je ne me lasserai jamais de regarder.

Je relève la tête et observe le ciel. Pas de nuage, pas de pluie, voilà qui est peu commun par ici. Pas de rafale de vent, il est même plutôt doux. Alors, je ferme les yeux pour profiter de l'instant présent. Le silence règne dans ces falaises. Il n'y a que le vent qui siffle subtilement juste pour rappeler sa présence. Mais soudain, un énorme bruit se fait entendre derrière moi. Je n'ai même pas le temps me retourner que je me sens poussé et propulsé en avant dans le vide. La vitesse de la chute est si élevée que le vent semble me traverser de part en part. Panique ! Il faut agir vite ! Je me retourne à plat ventre. L'eau du lac se rapproche dangereusement. Je déploie les ailes et tente de prendre un contact favorable avec le vent pour ralentir. Ça semble fonctionner. Mais là je vais atterrir dans l'eau. Il faut que je bouge avant que mon aile ne me fasse mal ! Le point d’atterrissage le plus proche semble être une de ces structures qui maintiennent le barrage, celle sur la droite, la plus proche du Domaine Zora. Je me tourne dans cette direction. Le pire a été évité et la panique commence à me quitter petit à petit.

Quelques secondes plus tard, je me pose à mon objectif. Pfoou... ça a fait beaucoup d'adrénaline d'un coup ! Qu'est-ce qui a bien pu se passer là-haut ? Je reprends mon souffle un instant, et m'inspecte. Rien de casser, plus de peur que de mal ! J'examine ma ceinture, rien ne semble être tombé, mais...
Oh non... c'est pas possible... Mon accordéon est toujours au sommet de la pointe. Il faut absolument que je remonte et vite ! Voler jusqu'à là-bas sera trop éprouvant pour moi. Il va falloir que je fasse le tour au niveau des cascades pour monter palier par palier... Ça va prendre un temps fou ! Je commence à courir -encore- pour rejoindre le sommet mais maintenant que j'y pense qui aurait pu me pousser dans le vide ? Je démarre mon ascension avec cette question en tête. Si ce n'est qu'un bokoblin qui m'a poussé pour voler mon instrument, je devrais pouvoir gérer cela seul. Mais si c'est un moblin ou un autre monstre plus malin ou même quelqu'un de mal intentionné, je ne sais pas comment je vais pouvoir le récupérer. La panique me reprend. Je commence à stresser. Une seule chose est sûre... il faut absolument que je me dépêche !


_________________

"The hero, the princess - hand in hand -
Must bring light back to this land"


Dernière édition par Asarim Kass le Dim 10 Sep - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sidon Rutoria
Prince des Zoras
avatar

Always remember that I believe in you!
Crédits : me
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce n'est pas tant la chute qui importe, mais plutôt ses conséquences [Ft. Sidon Rutoria - Libre]   Sam 9 Sep - 22:43

Asarim & Sidon (Libre)
Are you alright?

Ce n'est pas tant la chute qui importe, mais plutôt ses conséquences!
Le soleil brillait, le ciel était dégagé, seul quelques nuages blancs tachaient son bleu clair intact et pur. C'était une nouvelle magnifique journée pour le domaine Zora.
Ces temps-ci, les beaux jours étaient rares, car on était en saison des pluies dans le domaine. Ainsi, les nuages ou les averses étaient nombreuses. Mais aujourd'hui était une belle journée dégagée.

Mais c'était en cette journée que j'avais été débordé de travail et de paperasse. Étant l'héritier, je devais m'occuper de pas mal de choses, et connaître pas mal de sujets pour pouvoir prendre la relève de mon père lorsque le moment viendrait... Mais j'appréhendais un peu tout ceci. Je ne me sentais pas prêt à gouverner un peuple, ou du moins à le gouverner aussi bien que mon père. J'étais encore jeune, je manquais d'expérience – et par-dessus tout, je n'avais pas l'âme d'un gouverneur ou d'un chef. Il m'était difficile de prendre des décisions, et je m'emballais facilement. Ma sœur, elle, aurait été beaucoup mieux à ce poste. Elle était calme et posée elle saurait apporter au peuple ce qu'il désire... Moi, je ne pouvais que leur apporter un espoir indéterminé, qui pourrait toujours finir par s'envoler.

Je ne pu finir avant la tombée de la nuit. Mais lorsque les joyaux du ciel firent leur apparition, je me dis que je pouvais arrêter pour la journée, et respirer un peu. J'avais donc fait le tour du domaine, une balade qui m'aidait à me relaxer et à réfléchir avec tout ce qui se passait. Je respirais l'air doux qui se propageait par une légère brise semblable à une caresse, je regardais le ciel dégagé qui dévoilait ses bijoux, j'écoutais le clapotis de l'eau et les sons des animaux vivant dans les environs... Une véritable relaxation.

Je m'étais inconsciemment dirigé vers le bassin de Vah'Ruta, au pied de la pointe Risque-Tout. J'aimais bien monter sur cette colline et observer le domaine en son intégralité, puis parfois me lancer à plonger depuis la pointe. C'était une véritable expérience, de sentir le fouet du vent avant les bras de l'eau.

Mais à peine arrivais-je au bas de la montagne qu'un spectacle épouvantable s'offrait à moi : Quelqu'un était en train de tomber ! Je me précipitais, me disant qu'avec de la rapidité je pourrais rattraper la personne à temps, et la sauver. Les voyageurs étaient nombreux par-ici, mais ils ignoraient souvent la dangerosité du site, ce qui ne faisait qu'accumuler les accidents.

Mais alors que je courrais, le corps fut emporté par le vent et flotta dans l'air, avant d'aller atterrir à un endroit sauf. Je regardais la scène, ébahi, puis me rapprochais un peu plus. Ce n'était pas un Hylien, mais un Piaf ! Voilà pourquoi il avait échappé à la chute ! Je n'en avais jamais vu par ici, je savais juste que Mipha en avait un parmi ses amis, mais ils ne venaient pas vraiment dans le coin, si bien que je n'en avait jamais croisé d'aussi près. Savoir que le domaine s'étendait maintenant à attirer le peuple Piaf me ravissait au plus haut point !

Tout de même inquiet, je me dirigeais vers l'Homme-oiseau et déclara :
« Bonjour, voyageur ! Je t'ai vu tomber depuis la pointe, es-tu blessé ? Si besoin, le domaine est ouvert à toi ! »

J'ouvris mes bras pour accompagner mes paroles, un grand sourire au visage.

_________________



Theme

     Voix
Revenir en haut Aller en bas
Asarim Kass
ménestrel
avatar

Crédits : SubaruSumeragi
Messages : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce n'est pas tant la chute qui importe, mais plutôt ses conséquences [Ft. Sidon Rutoria - Libre]   Dim 10 Sep - 13:02

Asarim Kass Ft. Sidon Rutoria [Libre]Alentours du Domaine Zora
CE N'EST PAS TANT LA CHUTE QUI IMPORTE,
MAIS PLUTÔT SES CONSÉQUENCES

Qu'est-ce qui allait se passer maintenant ? Vais-je arriver à temps ? Face à qui ? Le simple fait de me poser toutes ces questions me rassure encore moins. J'ai rarement été aussi angoissé. Je pense que ça se voit sur ma tête à trois kilomètres de distance. Pourtant, je n'arrive pas à penser à autre chose.

Alors que j'ai à peine commencé à courir, j'entends une voix masculine m'interpeller. C'est un zora, un grand zora, il est même plutôt jeune. Il semble très distingué, on peut tout de suite le remarquer. On n'en croise pas à tous les coins de rue des zoras avec autant de parures et de joyaux. Il s'agit sûrement d'un conseiller ou quelqu'un de ce statut. Je le regarde venir vers moi. Vu les armes qu'il porte, ce n'est pas impossible non plus que ce soit un guerrier zora. Mais bon, je n'ai pas le temps d'essayer de deviner de qui il s'agit. A vrai dire, ça m'embête un peu de rencontrer quelqu'un dans cette situation. Je ne vais quand même pas l'ignorer mais... il faut que je passe vite !

Il me demande d'un air accueillant si je ne me suis pas blessé dans ma chute et si je voulais faire halte au domaine. Je m'arrête dans ma course. Je déteste réagir comme cela mais je rétorque affolé :
- Oh... Bonsoir. Ne vous en faites pas... tout va bien... Je... je n'ai rien de cassé comme vous pouvez le voir... Je ne suis pas blessé... Et puis rien n'est tombé dans ma chute... Donc...Euh... Tout va bien !
Je n'ai jamais parlé à quelqu'un d'une manière aussi peu naturelle. Evidemment, qu'il y a un problème mais je ne veux surtout pas le déranger. Il a probablement des choses plus importantes à faire. Je poursuis alors avec ce même ton agité :
- Je suis vraiment désolé d'être aussi impoli... Vraiment... Mais je dois partir... Je suis... très... pressé. Vraiment navré de ne pas pouvoir discuter... Désolé... vraiment... euh... au revoir...
Je reprends ma course sans même attendre sa réponse. Je me rends compte que je lui ai vraiment parlé sèchement. Ce doit être la panique, je pense. Jamais je n'avais été aussi impoli avec quelqu'un. En plus, il semblait vraiment gentil avec son grand sourire, prêt à m'aider, peut-être... J'espère ne l'avoir mis mal à l'aise. Le pauvre, je n'ai vraiment pas été très aimable avec lui. Mais bon, maintenant c'est trop tard. Il faut que j’accélère!

Après de longues minutes d’ascension -qui ont par ailleurs semblé interminable-, j'arrive enfin au sommet du Mont de la Foudre. Je me cache derrière un rocher au cas où des monstres se trouveraient dans le coin. La zone à l'air plutôt déserte mais alors que je me faufile discrètement en direction de l'accès vers la pointe, j'aperçois au fond du plateau un camp de montres. Je m'approche tout doucement et me place derrière un autre rocher, plus proche. J'ai un bon visu sur le groupe d'ici. Voyons voir... deux bokoblins et un moblin... Il y a aussi mon instrument qui repose contre un tronc d'arbre couché au sol près du feu. C'est aussi ici que se trouve les armes du groupe. Je ne sais pas si l'on peut considérer des battes comme de vraies armes mais je pense que ces monstres sauront s'en servir si je manque de vigilance. Malheureusement, ils sont placés en cercle autour de leur feu. Chacun surveille les arrières des autres. Il va falloir établir un plan d'attaque. Enfin bon... un plan d'attaque où je n'attaquerais pas bien sûr. Ce serait du suicide !

Je repense à ce zora. Pourvu qu'il ne m'en veuille pas... Comment ai-je pu être aussi froid avec lui ? Ce n'est pourtant pas dans mes habitudes de réagir de la sorte. Quand tout ceci sera terminé, j'essayerai de le retrouver au domaine pour m'excuser. J'espère qu'il pardonnera mon importune...
Bref... Pour l'instant, il faut se tourner vers l'avant. Je regarde le ciel étoilé. Il est vraiment superbe ce soir. Vu que je sais maintenant où est mon accordéon, je me sens beaucoup moins angoissé. Je dirais même que je suis motivé et déterminé à le récupérer. Encore faudrait-il savoir comment s'y prendre...


_________________

"The hero, the princess - hand in hand -
Must bring light back to this land"
Revenir en haut Aller en bas
Sidon Rutoria
Prince des Zoras
avatar

Always remember that I believe in you!
Crédits : me
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce n'est pas tant la chute qui importe, mais plutôt ses conséquences [Ft. Sidon Rutoria - Libre]   Aujourd'hui à 19:32

Asarim & Sidon (Libre)
Are you alright?

Ce n'est pas tant la chute qui importe, mais plutôt ses conséquences!
Le Piaf avait l'air affolé. Allons bon, n'avait-il jamais vu de Zora de sa vie ? Et puis, quand bien même, nous étions plutôt réputés pour notre taille et nos capacités. Il devait au moins savoir à quoi s'attendre en s'aventurant sur notre domaine, non ?

L'homme-oiseau à l'air pressé. Il me répond en hâte, m'assurant avec bien trop d'insistance qu'il va bien. Il avait vraiment l'air agité et pressé. Mais pourquoi se presser autant ? Le domaine est un endroit calme, où il est bénéfique de s'y reposer et de s'y relaxer, pas de courir de partout. Il s'excuse et déclare qu'il doit partir. Il a l'air totalement déboussolé et je penches la tête sur le côté en le regardant se remettre à courir vers le sommet de la pointe Risque-Tout. Tiens, mais pourquoi retourne-t-il à l'endroit de sa chute ? Peut-être y a-t-il oublié quelque chose ? Peut-être avait-il été attaqué et que ses affaires étaient encore au sommet ? Il arrivait que des monstres traînent autour du domaine. Mais si c'était le cas, il était en danger ! Et j'aurais pu l'aider à monter par les chutes d'eau... Mais il est déjà loin, et nous Zoras sommes connus pour ne pas être très bon à la course.
Mais je ne peux pas laisser l'homme-oiseau seul face à une possible menace – surtout que cette menace se trouve sur mon domaine. Il est de mon devoir de protéger mon domaine et les visiteurs qui s'y aventurent !

D'un bon, je saute dans le bassin et nage vers les chutes. Je les remonte aussi vite que je peux, il ne faut pas que je laisse cet homme face à un possible danger !
Je sors enfin de la dernière chute d'un bond, me retrouvant propulsé dans les airs. Mes yeux s'écarquillent un instant lorsque je vois un camp de monstre. Encore ! J'en avais combattu un la semaine dernière. Il faudra que je fasse un rapport à père, et que nous trouvions un moyen de renforcer les alentours du domaine, cela devient dangereux.

Alors que je suis toujours dans les airs, je sors mon arc et vise l'un des bokoblins, celui qui me fait face. Il reçoit la flèche de plein fouet, et je profite de ma descente pour sortir mon épée et m'abattre sur le bokoblin me tournant le dos. Celui-ci ne fait pas long feu et succombe à sa blessure, mais je ne pense pas que le premier bokoblin soit mort. Alors que la tension monte et que le moblin s'énerve, je profite de la courte pause pour regarder aux alentours. Je ne vois pas l'homme-oiseau aux alentours, il n'a donc pas été attaqué ou emprisonné. Peut-être n'est-il pas encore arrivé ? A moins qu'il ait été intimidé par le camp de monstres...

Je n'ai pas le temps de réfléchir, le bokoblin blessé se rue vers moi avec des petits grognements mécontents. J'évite ses petits coups et lui en assène un pour l'achever. Mais le moblin a eu le temps de récupérer son arme et m'attaque. Il est plus fort que les deux précédents et je tombe au sol, mais roule pour me relever comme je peux. Le monstre se rue sur moi et j'essaye de le repousser. Il est marron, donc plutôt fort. Mais j'ai déjà fait face à pire, je peux m'en occuper sans problèmes !
Si seulement je pouvais trouver un moyen de le faire tomber depuis la pointe... Mais contrairement aux bokoblins, il est plus intelligent, et ne poursuivra pas sa route si le vide se présente...
Ah, que faire !?


Spoiler:
 

_________________



Theme

     Voix
Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est pas tant la chute qui importe, mais plutôt ses conséquences [Ft. Sidon Rutoria - Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chute d'arthas (spoil)
» la chute de Medusa V
» [NIE] Silver Chute Spider
» Chute considérable : sacrifice ...
» La chute de Moscou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Chronicles :: Monde d'Hyrule :: Lanelle :: Domaine Zora-
Sauter vers: