AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes bijoux de famille contre les tiens ~ Cya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etalph Zetu
Marchand itinérant
avatar


Crédits : Michal Polok
Messages : 5

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mes bijoux de famille contre les tiens ~ Cya   Lun 31 Juil - 21:59

Les prairies de Firones, elles étaient grandes, vastes, et parfois coupées par quelque bosquet, dont les lisières étaient parfaites pour se découvrir. Pas trop enfoncés dans les bois, parce que Etalph ne voulait et ne pouvait pas y retourner, il profitait de sa dernière rencontre.

Il l'avait trouvée lors de sa récente visite à la capitale, complètement par hasard, elle était venue avec lui, se décidant au dernier moment alors qu'il allait repartir. Elle était parfaite. Sa peau si douce d'un rose si tendre, comme taillée dans les matières les plus précieuses de ce monde, elle ne demandait qu'à être caressée par des mains plus qu'expertes.
Depuis son départ avec elle, Etalph n'avait pu que résister à l'idée de la regarder sans jamais s'arrêter, parce qu'il savait reconnaître une véritable beauté. Mais il se concentrait sur sa route et se demandait pour combien de temps il pourrait la côtoyer, poser ses yeux sur sa chair si parfaite.

Jusqu'à ce que, après des heures de marche et de tentation, il cède enfin. Alors que le chemin passait entre quelques arbres d'un petit bosquet, il s'arrêta, posant délicatement sa malle sur le sol. Puis il l'attrapa, l'approchant de son visage, de ses lèvres et de ses yeux pour mieux l'observer, la caressant du bout de ses doigts, se demandant ce qui avait bien pu passer par la tête de la Déesse pour créer une telle perfection. Elle était toute à lui, et cela le fascinait. Il ne devait jamais la perdre, il devait la faire sienne, elle devait lui appartenir parce qu'elle ferait de lui l'un des hommes les plus heureux de cette contrée. Parce qu'il avait l’œil, et le bon, et qu'il savait reconnaître quand quelque chose avait de la valeur.
Et cette pierre précieuse, cette épingle à cheveux qu'on lui avait échangé en ville, elle valait bien plus que son pesant d'or. Donc Etalph devait bien y faire attention. Il ne devait pas la perdre, et il devait trouver quelqu'un qui s'y connaissait aussi bien que lui, et qui était bien plus riche que lui, pour pouvoir couvrir le jeune homme d'or.

Il devait alors se tenir sur ses gardes, parce que depuis quelques heures, toute la marchandise qu'il avait pu avoir valait moins que cette pierre si pâle, si tendre, si délicate, si parfaite.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes bijoux de famille contre les tiens ~ Cya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plainte contre Mateù de Sabran
» La vie de Calimero
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» [Liste] Elfes sylvains contre Bretonnien
» rois des tombes avec bretos et ogre contre des elfes noires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Chronicles :: Monde d'Hyrule :: Firone :: Prairies de Firone-
Sauter vers: