AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le prix du savoir || Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astral Eisenfald
Archéologue
avatar

Crédits : Création personnelle
Messages : 28

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le prix du savoir || Libre   Ven 14 Juil - 23:32

Le prix du savoir

Tss… Saleté de bokolins ! J’avais décidé de visité les plateaux surplombant le domaine Zora à la recherche de potentielles ruines, espérant, si j’en trouvais, que ces dernières renfermeraient des « manuels » concernant la magie de glace, à défaut d’information sur la construction des Gardiens.

Mais, le hic, c’est qu’après avoir laissé Tyra à un relais et passé plusieurs heures à gravir les flancs rocheux, j’eus l’immense chance de tomber sur une petit groupe bokolin. Une menace plus qu’insignifiante, mais ! Le groupe était dirigé par un moblin noir et ce dernier avait eut la présence d’esprit de planqué un bokolin dans un arbre avant que je puisse le voir.

Dès lors, tout partit en vrac. Je n’aurais, normalement, eus aucun mal à me défaire d’un tel groupe, même si le moblin n’était pas à prendre à la légère. Cependant, après un ou deux bokolins vaincu, celui qui était perché dans l’arbre et que je n’avais pas vu, me décocha une flèche. En plein duel avec deux bokolins, je n’aperçus qu’au dernier instant du projectile et ce dernier ce ficha alors dans mon coude.

À partir de cet instant, il m’était impossible de combattre de manière optimale et la bataille en cours risquait désormais de me coûter bien plus chère que prévue si je la poursuivais. Ni une, ni deux, je m’assura que Vyrm était bien à l’abri dans mon capuchon puis je pris la fuite. Lorsque j’eus quelques mètres d’avances sur mes poursuivants, je fis un petit saut et, d’un claquement de doigts, généra une couche d’air entre mes pieds et le sol. N’ayant plus besoin de contact avec le sol, je me propulsa en provocant de violent bourrasque derrière moi.

En glissant ainsi sur le sol, je mis facilement de la distance entre moi et les monstres. Cependant, étant déjà affaiblie par mon ascension, tenir un tel rythme fut compliqué et éprouvant. Après environs une minute de poursuite, les monstres parvinrent à m’acculer au bord de la falaise. Jetant un coup d’œil, je pouvais voir le domaine Zora en contrebas. Avec un peu d’élan et de magie, je pourrais sans doute atteindre l’eau.

Tandis que mes assaillants arrivaient, je pris un peu d’élan et sauta. Me propulsant deux ou trois fois, j’étais certain d’atterrir dans l’eau. Malgré tout, j’usais du peu de force qu’il me restait pour ralentir au maximum ma chute, ce qui n’empêcha pas que mon entrée dans l’eau fut tout de même violente. Ayant plus beaucoup de force, j’eus du mal à rejoindre la berge et lorsque j’y suis finalement parvenu, ce fut pour tomber nez à nez avec un Lézalfos entrain de déguster je ne sais quoi, qui avait eut le malheur de s’abreuver un instant.

Ayant toujours la pointe de la flèche dans le coude, je pris maladroitement Cypher de la main gauche, pestant et paré à combattre malgré tout. C’était vraiment pas mon jour aujourd’hui, j’aurais mieux fait de rester couché ce matin, ça m’aurait épargné bien des soucis. Je ne savais pas si j’étais loin du domaine Zora ou pas ,mais espérons qu’une âme bienveillante passe dans le coin.

Libre
Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le prix du savoir || Libre   Sam 15 Juil - 15:00


Le prix du savoir
Luka & Astral

J'avais déjà quitté le domaine des zoras il y a de cela quelques minutes et j'arrivais maintenant au pied de la montagne que je cherchais. Le domaine est ceinturé de ces monts et plateaux, mais on finit par s'y retrouver après quelques visites. Alors que je passe près de la source au pied du précipice Ruto, j'apperçoi du coin de l'oeil un Lézalfos qui gesticule et se tortille à ma vue. Il s'approche lentement de moi, la lance en avant. Je soupire comme si j'expirais l'entièreté de mon être par mes narines. Je n'ai pas de temps à perdre avec un Lézalfos, j'ai une prime à gagner et elle n'est pas sur sa tête. Je sors un bout de viande de sanglier que je gardais dans mon sac et je lui lance. Le lézard se fait un plaisir de le dévorer alors que je continue mon chemin.

Arrivé un peu plus haut, j’aperçois quelque chose tomber du haut de la falaise. Je suis du regard l'objet non identifié qui termine sa course dans l'eau à une vitesse moindre considérant la hauteur de laquelle il vient de tomber. Je regarde au loin et je vois que l'objet est en fait un quelqu'un. Le quelqu'un en question nage avec peine jusqu'à la berge de la source et c'est à ce moment que mon nouvel ami Lézalfos lui pète une crise parce qu’il a interrompu son repas. Je soupire de nouveau. Les voyageurs d'Hyrule ont le don de se mettre dans toutes sortes de situations impossibles, et on dirait que c'est toujours à moi que reviens la tâche de les sauver!

Je bondis du rebords depuis lequel j'ai observé toute la péripétie, dégainant mon épée par la même occasion. Décrivant un salto dans les airs juste un peu avant d'atterrir, je tranche verticalement le Lézalfos dans le dos. Ce dernier s'écroule au sol et disparaît dans une explosion de fumée violette typique des monstres. Je me relève et je balais des mains la poussière accumulée sur mes vêtements lors de mon atterrissage. Je relève le regard vers l'âme en détresse, faisant face au visage d'une jeune homme encadré de cheveux bruns. « Vous allez bien? » dis-je sur un ton calme. J'observe plus attentivement l'étranger et je sourie à la vue du jeune dragon qui l'accompagne. Bien mignon, mais je doute qu'il soit en âge de défendre son propriétaire. Par contre, mon sourire a vite fait de se transformer en grimace lorsque je m’aperçois que le dit propriétaire a une flèche logée dans le coude. Sans dire un mot, je fouille mon sac et j'en sors deux fioles, une contenant un liquide rouge et l'autre un liquide noir.  « Vous Permettez?» dis-je au jeune homme en désignant du regard la flèche bien ancrée dans sa chair. J'ai la mauvaise manie de proposer de l'aide à tout le monde, ma mère m'y a tellement accoutumé que je ne peux plus me défaire de cette habitude. Peut-être qu'il ne voudra pas de l'aide d'un parfait inconnu (après tout, on ne peut pas faire confiance à n'importe qui...), mais au moins, j'aurai essayé! Mes talents d'alchimistes n'égalent peut-être pas la magie ou l'aide d'un guérisseur, mais j'ai confiance que cette blessure pourrait être soignée sans trop de problèmes par mes concoctions.

 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Astral Eisenfald
Archéologue
avatar

Crédits : Création personnelle
Messages : 28

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le prix du savoir || Libre   Mar 18 Juil - 23:31

Le prix du savoir

Le monstre se retourna lentement vers moi, apparemment énervé par ma venue et l’interruption de son repas. Affichant difficilement un sourire confiant, j’étais prêt à riposter, mais, lorsque le Lézalfos lança son assaut, une silhouette tomba du ciel et terrassa la créature d’une violente entaille dans le dos.

Lâchant un profond soupir de soulagement, je m’autorisai à lâcher mon arme et à me laisser tomber par terre. Respirant fortement, Vyrm sembla s’inquiéter de mon état, tout comme l’inconnu qui s’enquérir de mon état. Hochant simplement la tête pour répondre à mes propos, je m’apprêtais à retirer la flèche à l’ancienne lorsque mon saveur me demanda permission en désignant la flèche du regard.

« Je te remercie… »

Je tendis mon bras autant que possible. Ce n’était pas évident et je me préparais à souffrir pour le coup. Attrapant Cypher de ma main disponible et plaça le manche de mon arme entre mes dents, je serrai aussi fort que possible en prévision de la douleur à venir.

Ce n’était pas ma pire blessure, mais elle allait sans doute avoir une belle place dans le palmarès de mes blessures, au même titre que ma cicatrice au torse. Vyrm, bien inquiet, ne semblait pas être trop préoccupé par l’inconnu, sans doute avait-il ressenti la volonté bienveillante de ce dernier.

N’empêche, j’avais eus de la chance, un voyageur de passage était venu m’aider. Peut-être que, malgré ma familiarité, la déesse Hylia avait quelques desseins pour moi et du moment que ces derniers comportaient la découverte de secret lié aux Gardiens, j’étais prêt à subir beaucoup de chose, même ce que je vivais en ce moment.

Regardant l’inconnu avec ses mixtures, je hochai la tête pour prévenir que j’étais prêt. J’allais sévèrement souffrir.

Libre
Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix du savoir || Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les choses à savoir pour bien estimer un jeu Snes et ne pas s’enflammer...
» Grand Prix Lyon 2010
» Commander ses jeux en import
» [VDS] prix unitaire! MD / 32X / MS (new version)
» Mes prix & services

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Chronicles :: Monde d'Hyrule :: Lanelle-
Sauter vers: