AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Something Entirely New Ft. Sidon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Something Entirely New Ft. Sidon   Mar 27 Juin - 17:40


Something Entirely New
Luka & Sidon

Assis sur le bords d'une falaise, j'observe le domaine Zora, balançant mes pieds dans le vide. La magnifique structure argentée se tient fièrement, ceinturée de cascades qui donnent à ce lieu sa légendaire beauté. Et dire que le peuple des zoras vit en permanence dans ces lieux enchantés! Je me demande si à la longue, on finit par s'habituer à une telle beauté au point de ne plus la voir... Dans tous les cas, moi je ne m'en lasse pas! J'ai fais tout le trajet depuis Necluda simplement pour la vue! Après une semaine complète à escorter un marchands un peu trop bavard à mon goût aux quatre coins d'Hyrule, je crois bien avoir mérité mes vacances! Et mon salaire assez généreux, soyons honnêtes... Mais tous les rubys du monde ne valent rien à comparé à des moments comme ceux-ci!

Je regarde le soleil se poser tranquillement au loin, donnant une teinte ambrée aux eaux de la source de Lanelle. J'ai beau avoir vu et revu Hyrule de fond en comble, certaines vues comme celle-ci ne perdent jamais leur effet. Une étrange nostalgie m'empli alors que je me laisse imprégner par le calme et la beauté de la scène. Le son régulier de la cascade tout près me donne un certain sentiment de sérénité, comme si j'étais complet pour un instant... Ce paysage est si parfait, comme si tout était à sa place, comme si seulement en l'observant il comblait un vide qui ne pourrait être comblé autrement...

Je ferme les yeux et je laisse la fraîche brise me caresser les cheveux et le visage. Je prends une grande inspiration que je relâche doucement. C'est les moments comme ça qui me gardent en vie, ces moments de beauté, de couleur et de calme qui me permettent de refaire le plein avant de me relancer tête baissée dans ma vie répétitive, sans but et monotone. Je regarde au bas de la falaise. Ce n'est pas la première fois que je viens ici, j'ai déjà songé à me lancer en bas. Après tout, il ne reste plus personne à qui faire de peine si je l'aurais fait... Mais tant que je vis, la mémoire de ma mère perdure et c'est assez pour moi.

Ma position devient inconfortable à force de l'avoir tenue si longtemps à me perdre dans mes pensées et dans le paysage, je me redresse donc un peu histoire de mettre fin a mon inconfort. Mais dans un mouvement maladroit de la jambe, j'accroche mon épée dans son fourreau non loin de moi et elle chute sans préavis vers le bas de la cascade! Bordel, pas moyen d'avoir un moment de calme! Si j'étais un Zora je pourrais me lancer tranquille dans la cascade et la remonter comme bon me semble, mais ce n'est pas le cas. Je vais donc devoir refaire tout le chemin vers le bas de la montagne et chercher mon épée dans le fond de l'eau... Je revois ma mère la porter fièrement au combat, valsant dans mon esprit et je fronce les sourcils. C'est la seule chose à laquelle je tienne vraiment, hors de question que j'aille où que ce soit sans elle!
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Sidon Rutoria
Prince des Zoras
avatar

Always remember that I believe in you!
Crédits : me
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Mer 28 Juin - 3:29

Luka & Sidon
First Meetings are the most important ones in life.

Something entirely new
Un ciel orangé dégagé, une légère brise, des remous d'eau claire, des gazouillement d'oiseaux, des crissements de feuilles au loin... Tel était ce que l'on pouvait observer lorsque le soir arrivait au domaine Zora. Ceux qui avaient travaillé terminaient leur journée et les gardes faisaient leur relève. La plupart commençaient à rentrer, ou vaquaient à d'autres activités sur la place principale.

Pour ma part, j'avais fini les papiers et les formalités sur lesquels je devais travailler aujourd'hui. Un soupire s'échappa de mes lèvres. Être Héritier n'était pas de tout repos... J'avoue que ce n'était pas forcément ce à quoi j'aspirais. Mais telle était la volonté de père, et je la respectais. Je ne pensais pas être aussi doué que mon père pour ce qui était de gouverner un peuple, et pour échanges diplomates. Mais père croyait en moi, tout comme Mipha était sûre que je réussirais. Je ne pouvais que me remettre à leurs jugement...

Je sortis donc de la suite royale pour faire un tour. J'aimais faire une balade autour du domaine, aller tantôt en haut, tantôt en bas, remonter des cascades. Revisiter le domaine avait tendances à me calmer et à me relaxer, surtout après de longues journées comme celles-ci. Et puis, je n'avais pas forcément l'occasion de vraiment sortir de la suite royale ou de la place principale, alors ça me faisait prendre l'air, en quelques sortes.

Je me retrouvai donc en bas des cascades. J'aimais bien ce coin. Je pouvais y écouter l'écoulement de l'eau, y observer la faune et flore, et je pouvais y être au calme. Cela m'arrivait de parfois me sentir oppressé, la-haut, par toute cette confiance que le peuple m'offre, et par toute cette attention de la part des femmes Zoras... Elles étaient très aimables, je ne dis pas le contraire. Mais il m'arrivait d'avoir besoin d'un moment de solitude, à moi aussi, de temps à autres.

C'est alors que, pendant que je profitais de la nature environnante, je sentis un objet tomber non loin de moi. Sortant de mes pensées de manière un peu soudaine, je penchais la tête sur le côté avant de plonger pour aller chercher l'objet, qui coulait et commençait à être emporté par le courant. Une fois l'objet en main, je revînt donc à la surface pour l'observer. Il s'agissait d'une épée, magnifiquement sculptée dans du diamant et dont la lame était forgée d'obsidienne. L'arme resplendissait dans mes mains, reflétant les rayons captés du soleil et les vaguelettes d'eau du petit lac. Je la regardais sous tous ses angles, intéressé. Ce n'était pas une arme Zora, elle devait donc appartenir à quelqu'un d'autre.
Je me figeai alors soudainement. Cette arme appartenait sûrement à quelqu'un. Quelqu'un qui se trouvait au sommet, au-delà de la cascade. Je levai la tête pour n'apercevoir que l'eau qui dévalait la montagne, et le soleil qui se mêlait à la vision. En somme, je ne pouvais rien distinguer de là où j'étais. L'idée m'avait traversée l'esprit et y faisait maintenant des tours : Et si cette épée appartenait à quelqu'un qui, au sommet des chutes, s'était fait attaqué, et dont la lame était tombé lors du combat ? Il pouvait arriver que des voyageurs fassent parfois tomber des effets personnels, cela était même arrivé chez les Zora de faire tomber des objets. Mais ces derniers temps, Hyrule n'était pas aussi sûr qu'avant, et il pouvait toujours y avoir des personnes emplies de viles intentions, ou des monstres grouillant dans les environs. Je ne pouvais risquer le fait que quelqu'un soit en danger, juste au-dessus de moi, sans que je ne fasse rien !

Précipitamment, je me jetai dans la cascade et la remonta à toute vitesse, l'eau fouettant mon visage. Il était hors de question de laisser qui que ce soit face au danger ! Peu importe l'ennemi, je serai là pour apporter mon soutient. Que le danger soit réel ou non. Je ne pouvais tout simplement pas me résoudre à laisser quelqu'un en proie au danger. Je ne pouvais même pas l'imaginer. Quelle frayeur cela doit être, de se retrouver face à un ennemi coriace en se faisant désarmer... On doit être en proie au désespoir. Je ne pouvais accepter ça ! Je combattrai le mal et le désespoir jusqu'à que chacun puisse ressentir la joie de vivre !

Je bondissais gracieusement hors de la cascade une fois arrivé au sommet, et fit un tourbillon sur moi-même pour me rattraper au sol. Une main sur mon propre fourreau, je jetais un rapide coup d’œil aux alentours. Rien à gauche... Rien à droite...
Je me retournai alors subitement en dégainant mon épée, pour me retrouver nez à nez avec... Un jeune homme qui semble être inoffensif. Mes yeux s'écarquillent. Je regarde tout autour de moi. Nous sommes seuls.
Je baisse alors mon arme, poussant un long soupir de soulagement, me grattant le haut de la tête.
« Ce n'était donc pas une attaque... Je suis soulagé... »
Je regarde le jeune homme. Un hylien, ou du moins, ça y ressemblait. Je savais qu'il y avait une autre race proche des Hylien, mais je ne m'y connaissait pas énormément, à vrai dire.

Je voulus tout de même m'assurer que le jeune homme allait bien. Qui sait, peut-être qu'il y avait bel et bien eu une attaque, mais que le monstre était tombé également. Ça ne serait pas étonnant si c'était un Bokoblin... Je dirais même que ça prendrait tout son sens.
Rangeant mon épée, et tenant toujours celle que j'avais trouvé, je m'approchais alors, observant le jeune homme.
« Tout va bien ? Tu n'es pas blessé? J'avais peur qu'il y avait eu une attaque... »
Je l'observai, puis soupirait. Il n'y avait pas de traces de sang, et l'homme semblait ne pas être blessé. Peut-être m'étais-je inquiété pour rien. J'affichais donc mon grand sourire.
« Visiblement, tu n'as rien ! Je suis vraiment soulagé ! »
Puis, je me rappelais de l'objet dans ma main et le tendis au jeune homme.
« Ah, j'oubliais. C'est tombé de la falaise, est-ce que ça t'appartiens ? »

_________________



Theme

     Voix
Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Mer 28 Juin - 15:34


Something Entirely New
Luka & Sidon

Je me relève nonchalamment et je m'étire, tendu d'être resté assis si longtemps. Commençons la descente! Comme si j'avais le choix... Alors que je n'ai fait que quelques pas en direction opposée à la falaise, j'entends un bruit sourd, comme si quelque chose avait pourfendu la cascade! Une ombre me passe par dessus la tête et en posant mon regard sur sa source je vois un zora décrire un arc dans les airs avant d'atterrir sans grande difficulté à quelques mètres de moi. J'ai toujours été fasciné par les zoras! Ils ont un quelque chose que les autres peuples d'Hyrule n'ont pas... Une certaine grâce, une prestance... Venant du peuple de Nayru, ça ne devrait pas être surprenant! Et pourtant... Il faut le voir pour le croire. Je prends un moment pour observer l'homme, les zoras ne sont pas connus pour leurs habits (avec raison, ça serait chiant de toujours avoir des vêtements trempés!), mais en ce qui concerne les bijoux ils n'ont pas leur pareil. Je peux remarquer que celui-ci porte quelques parures argentées et des épaulettes, témoignant probablement de son statu. Le manque de vêtements expose complètement son corps, sa peau disputée entre le rouge vibrant et le blanc pur, sa carrure imposante et ses muscles plus définis que la moyenne des siens...

Malgré son apparence plaisante, quelque chose ne va pas chez le jeune homme... Il regarde devant lui, comme s'il cherchait l'ennemi du regard, la main prête à dégainer son épée. Qu'est-ce qu'il fait? Il vient pour se battre? Il a intérêt à se calmer! Subitement, il se retourne vers moi en sortant sa lame de son fourreau pour la pointer en direction de ma personne. Je me retrouve maintenant face à face avec lui (enfin, face à face c'est beaucoup dire puisqu'il se tient au moins une tête au dessus de moi). Qu'est-ce qu'il me veut?! Je n'ai pas mon épée mais qu'il ne me force pas à faire usage des arts martiaux! Je m'empresse de lever mon garde bras vers son arme, mais il la baisse rapidement quand il se rend compte de son erreur.

« Ce n'était donc pas une attaque... Je suis soulagé... » Je reprends une pose normale, embarrassé... Il ne me voulait donc aucun mal!
« Désolé de vous avoir inquiété...» Dis-je incertain. Qu'est-ce qui aurait pu lui faire croire que c'était une attaque? Il range son épée, et c'est à cet instant que je remarque qu'il tient la mienne! Je m’apprête à la réclamer, mais il s'approche pour m'analyser de plus près. Je détourne le regard, mal à l'aise d'être la cible de tant d'attention. Je sens le sang me monter au joues et je suis encore plus embarrassé! Si seulement j'avais pu hériter de la confiance de ma mère... « Tout va bien ? Tu n'es pas blessé? J'avais peur qu'il y avait eu une attaque... » « N-non! Tout va bien...» dis-je sur un ton peu convaincant. Il affiche un sourire sincère, le genre de sourire qui pourrait calmer n'importe quelle panique tant il est rassurant, tant il est chaleureux. Je sens de nouveau mon visage virer au rouge et je lui souris bêtement, comme si tout mon être était engourdi.  « Visiblement, tu n'as rien ! Je suis vraiment soulagé ! » Ses paroles me ramènent à la réalité.  « Euhm oui! Je... Enfin...» Soudainement son expression change, comme s'il s'était rappelé quelque chose. « Ah, j'oubliais. C'est tombé de la falaise, est-ce que ça t'appartiens ? » me dit-il en me tendant mon sabre. Ma gêne s'envole dans l'espace d'une seconde. « OUI! Oui! C'est la mienne! Merci infiniment!» Je m'empresse de la reprendre, frôlant sa main au passage. Sa peau est encore trempée de la cascade. Me rendant compte de mon excitation, je tente de me justifier. « Cette épée a une grande valeur pour moi! C'est... Le seul souvenir qu'il me reste de ma mère. Merci beaucoup!» Je range ma lame dans son fourreau, en espérant qu'elle y reste. Une brise longe de nouveau le sommet de la montagne, me déplaçant les cheveux dans le visage. Je les replace avant de tendre la main vers l'inconnu. « Mon nom est Luka. Et vous? »

 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Sidon Rutoria
Prince des Zoras
avatar

Always remember that I believe in you!
Crédits : me
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Jeu 29 Juin - 0:42

Luka & Sidon
First Meetings are the most important ones in life.

Something entirely new
Le jeune garçon s'était excusé. J'avais secoué la tête, c'était moi qui avait tendance à penser au pire !  Il avait également l'air... gêné, de ma présence. Ou peut-être juste de mes actions. Il est vrai que je m'emportais un peu trop facilement, parfois... Peut-être n'avait-il pas encore eu l'occasion de croiser un Zora ? Même si nous faisons des affaires et restions en contact avec le royaume d'Hyrule, on croisait rarement des Zoras hors du domaine. Et nous pouvions être... intimidants ? Je ne sais pas, j'essaie d'imaginer la réaction qu'un Hylien aurait en rencontrant un Zora pour la première fois. Ça doit être impressionnant, j'imagine...

Le jeune homme m'assure qu'il va bien. Je soupirai de soulagement une nouvelle fois, j'aurais pu ne pas voir une éventuelle blessure. On ne sait jamais. Il me rendit d'ailleurs mon sourire, ce qui fit grandir le mien. Il a toujours l'air gêné, mais peut-être suis-je imposant ou ais-je des manières déplacées... ? Il faudrait que j'étudie l'histoire des Hyliens, elle me paraît intéressante. Et puis, quel indigne Héritier je ferais si je ne connaissais pas mes alliés...

Lorsque je lui tends l'épée trouvée, il semble changer du tout au tout. Ce qui semblait être de la gêne     se dissipe, et il est pris dans un état d'excitation et de joie totale, reprenant l'arme. Sa chair effleure mes écailles, me laissant pensif un instant sur cette diversité assez impressionnante entre les races d'Hyrule. Cela me donnerait presque envie de lire l'histoire d'Hyrule, et de me renseigner sur les origines de chaque race. Cela pourrait être intéressant, et je pourrais en apprendre beaucoup sur l'histoire de mon peuple.

Je souris au jeune homme, le voyant enjoué. Il explique sa réaction en me disant que l'arme a une grande valeur pour lui, étant le seul souvenir restant de sa mère. Il me remercia, ce qui me fit chaud au cœur, et accentua mon sourire. Au moins, j'avais sauvé le souvenir de quelqu'un, c'était déjà ça ! Si je n'avais pas agi, ce jeune homme aurait probablement été désespéré, et aurait été en proie à la misère. J'avais donc quand même fais une bonne action !

Le vent souffle, ses cheveux volent, ils les replace et me tends la main.
« Mon nom est Luka. Et vous? »
Je le regarde et souris, prenant sa main pour la serrer énergiquement.
« Enchanté, Luka ! Mon nom est Sidon, Prince des Zora ! »
J'affichais un grand sourire, heureux de faire une nouvelle rencontre. Puis, me rendant compte que je secouais peut-être l'Hylien un peu fort, je me stoppais et lui tenait les épaules.
« Excuse-moi, je m'emporte. Je ne t'ai pas fais mal j'espère ? »
Je plantai mes yeux dans les siens, et affichai un grand sourire. Mes yeux pétillaient, excités de cette nouvelle rencontre. J'adorais rencontrer des nouvelles personnes, et me faire des nouveaux liens d'amitié.

Je m'assis face à l'Hylien, gardant cette courbure joyeuse aux lèvres.
« Alors... Tu as perdu ta mère ? La mienne nous a quitté il y a longtemps, aussi... J'étais encore jeune... Mais tu as de la chance d'avoir un souvenir d'elle ! Que je me souvienne, elle ne nous a rien laissé. J'aime imaginer que chaque babiole ou objet que je retrouve lui a appartenu un jour ! Mais j'imagine que père nous aurait légué ses biens... »
Je poussais un léger soupir, puis reprit mon sourire, m'asseyant en tailleurs pour regarder le jeune homme, avec qui je me retrouvais presque nez à nez, même dans cette position.
« Que fais-tu par ici ? Tu voyages ? Tu peux passer au domaine, tu seras le bienvenue ! Et puis, nous avons des auberges si tu as besoin de passer la nuit. Le peuple Zora t’accueille à bras ouverts ! »
[/color]J'ouvris grand les bras pour accompagner mes paroles, d'un air enjoué. Je regardais l'Hylien dans les yeux, à nouveau, enthousiaste comme jamais. Je mis mes bras en poings devant moi en signe de conviction, les yeux brillants.
« Et puis, tu pourrais même rester ici quelques temps, tu sais ! »

_________________



Theme

     Voix
Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Jeu 29 Juin - 16:25


Something Entirely New
Luka & Sidon

Le jeune Zora revêtit de nouveau le sourire qui lui va si bien et me donne une poignée de main des plus énergiques. Mon corps entier suis les mouvements de bras du grand gaillard. « Enchanté, Luka ! Mon nom est Sidon, Prince des Zora ! » Le prince des Zoras! J'avais des doutes quant à son statu mais le fait qu'il soit de sang royal ne m'avait pas frôlé l'esprit... Je revois le château, la princesse, les gardes... Et je ne sais pas si ça me plait... Mais bon, peut-être que la royauté chez les Zoras est bien différente que celle des Hyliens! Je renvoie à Sidon son sourire alors qu'il continue à me secouer. Il interrompt sa poignée de main enthousiaste et me prends par l'épaule.« Excuse-moi, je m'emporte. Je ne t'ai pas fais mal j'espère ? » Je ris. « Oh, ne t'en fais pas. J'ai vécu pire je survivrai » dis-je un peu moqueur.  Il pose son regard d'ambre dans le bleu du mien, souriant de toutes ses dents comme s'il était sincèrement heureux de ma présence. Je rougis pour une énième fois, mais je ne peux me résoudre à détacher mon regard du sien, la bouche entrouverte.

Tout en gardant le son expression lumineuse, le prince s'assieds devant moi, se tenant presque à ma hauteur... Décidément il ne faut pas visiter les Zoras si on a un complexe sur sa taille! Le prince est le premier a Briser le Silence, me confiant qu'il a également perdu sa mère quand il était jeune et qu'il aurait aimé garder un quelque chose d'elle... Je serre le poing et les dents. Ça faisait plus de trois ans déjà et en parler me met toujours dans le même état... « Tu sais... Cette épée est très importante pour moi, mais ce qui compte vraiment, ça ne se touche pas... Ça ne se voit pas. » Je prends une pause, laissant la brise balayer cette nostalgie inconfortable qui s'installait en moi. « L'important c'est de ne jamais oublier ce que ces gens ont fait de leur vivant. L'importance qu'ils avaient dans ce monde... » dis-je en souriant tristement. C'est vrai, après tout n'était-ce pas cela ma raison de vivre? D'honorer la mémoire de ma mère? De la garder en vie à ma façon?

Le Zora change la position dans laquelle il est assit avant de détendre l'atmosphère. Je souris en le voyant aller. Ce garçon se soucie vraiment du bien être des autres. Ça se voit tout de suite. « Que fais-tu par ici ? Tu voyages ? Tu peux passer au domaine, tu seras le bienvenue ! Et puis, nous avons des auberges si tu as besoin de passer la nuit. Le peuple Zora t’accueille à bras ouverts ! » Je rigole doucement face à son enthousiasme, présent autant dans sa voie que dans ses mouvements. «Comment refuser une telle invitation! En effet, je suis en voyage ici... J'avais besoin de décompresser un peu et ce lieu a quelque chose... D’apaisant.  » Le jeune homme mets le poing devant lui avec toute la ferveur du monde, enflammant son regard d'or d'un éclat de confiance. Je sens la chaleur me monter aux joues et je ne peux faire autrement que le regarder les yeux pleins d'étoiles. « Et puis, tu pourrais même rester ici quelques temps, tu sais ! » « Ou-ou-oui ça donne envie...» Je prends un moment pour assimiler ce que je viens de dire... « ENFIN EUH NON! euh je veux dire oui! Oui oui je veux bien rester! Enfin si tu veux je veux dire euhmm...» Voyant que je ne fais que m'enfoncer, je ris nerveusement tentant de détendre l'atmosphère (et moi par la même occasion). Plus rouge qu'une tomate, je continue de parler à l'homme des rivières comme si de rien n'était. « Alooors Sidon... Toi tu voyages parfois? Être prince ça ne doit pas être de tout repos mais j'espère que tu as un peu de temps pour toi aussi...» Que je lui lance sur un ton nerveux en espérant que changer de sujet de conversation sera assez pour effacer le malaise...
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Sidon Rutoria
Prince des Zoras
avatar

Always remember that I believe in you!
Crédits : me
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Ven 30 Juin - 0:13

Luka & Sidon
First Meetings are the most important ones in life.

Something entirely new
Luka me sourit. Il rougit aussi. Ses yeux bleus étaient profonds, et ressemblaient à une mer profonde, dans laquelle on aurait aimé s'y perdre. Une mer brillante et mystérieuse, qui recelait de différents secrets, mystères, et trésors... Une mer que l'on avait envie d'explorer de fond en comble, une mer que l'on avait envie de connaître, et par-dessus tout, une mer que l'on avait envie de découvrir.

Je secouais la tête pour éloigner ces idées de mon esprit, qui m'éloignaient de la réalité, et regarda le garçon à nouveau. Lorsque j'évoque à nouveau la forme de « mère », il semble se tendre. Je penche la tête sur le côté. Il semble que ce sujet lui est sensible... Je me sens un peu mal de lui faire rappeler de mauvais souvenirs. Peut-être n'aurais-je pas dû en parler...
Il me dit cette épée lui était très importante, mais que le plus important ne se voyait pas, que l'important était de ne jamais oublier ce que les gens que nous avons perdus ont fait dans ce monde, ni l'importance qu'ils avaient. Un sourire triste se dessine sur son visage. Je lui rends un mince sourire, comprenant le sérieux de ses mots. Mais je veux lui remonter le moral. Je lui tapotais l'épaule, en signe de présence. J'aimais faire sentir aux gens que j'étais là pour eux, peu importe la situation.

Lorsque je lui demande ce qu'il fait par ici, il me répond qu'il voyageait et que ce lieu l'apaisait, et qu'il avait besoin de décompresser. Je lui fit un grand sourire à nouveau, acquiesçant. Il était vrai que les environs étaient très calme, il n'y avait pas meilleur endroit pour décompresser.

Lorsque je lui dit que le domaine Zora lui est grand ouvert, et qu'il pourrait même rester quelques temps, et rougit en acquiesçant, puis se reprend, semblant totalement gêné. Je souris et émet un léger rire, par pour me moquer, au contraire, mais parce que je le trouves mignon à être gêné. Son visage vire au rouge complet, ce qui me fait sourire à nouveau. Nerveux, il tente de changer de sujet en me posant des questions. Je lui fais un grand sourire à nouveau, levant mon pouce vers le haut.
« Tu sais Luka, nous n'avons pas beaucoup de visiteurs, je serais ravi que tu restes quelques temps ! »
Je lui fis un clin d’œil pour accompagner mes paroles, puis entreprit de répondre à ses questions.
« Pour te répondre, je ne voyages pas beaucoup. En général, je dois rester au domaine pour m'occuper de papiers ou du domaine. Parfois, je vais jusqu'au château d'Hyrule pour des affaires... Mais je n'ai jamais véritablement eu l'occasion de voyager pour moi-même. J'aimerais bien, tout de même, pouvoir explorer un peu plus Hyrule ! »
Je souris et soupire légèrement. Il est vrai que, en tant qu'Héritier, je n'avais que très peu de liberté et beaucoup de travail. Je me pliais aux devoirs que j'avais en tant que Prince.

Je reportais mon regard sur Luka, et sourit à nouveau.
« Dit, tu veux bien me raconter un peu tes voyages au sein d'Hyrule ? J'aimerais bien en savoir plus!Et connaître un peu mieux les régions ! Quelle partie d'Hyrule as-tu préférée ? Laquelle conseillerais-tu pour un premier voyages ? Il faudrait que je négocie un voyage de reconnaissance avec mon père, pour faire affaire avec d'autres populations... Ça pourrait nous apporter des avantages, et ça me permettrai de voyager... Tu pourrais même être mon guide, ça serait génial non ?! ~ »
Mes yeux pétillent et sont remplis d'étoiles et d'excitation rien qu'à y penser. Voyager ! Cela serait tellement agréable... Je pourrais enfin en savoir plus sur Hyrule, et découvrir de nouveaux endroits ! Je savais qu'il y avait un coin avec une montagne de feu, habitant les Gorons, et qu'il y avait également les Piafs qui habitaient plus au Nord-Ouest, ou les Gerudos dans le désert. Bien qu'étant un peuple aquatique, les régions sèches m'attiraient. J'avais envie de les découvrir, et de savoir quelles sensations elles apportaient...

_________________



Theme

     Voix
Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Dim 2 Juil - 16:39


Something Entirely New
Luka & Sidon

Sidon me rassura qu'il était sincère quand il a dit qu'il voulait que je reste au domaine. Je me contente d'un sourire timide et d'un
« Merci.»
en guise de réponse. Son clin d'oeil à la fin n'aide pas mon cas! J'ai tellement rougis dans les dernières minute que j'ai presque peur de manquer de sang dans le reste de mon corps! Prends sur toi Luka! Qu'est-ce qui t'arrive... Le prince me confie par la suite qu'il n'a jamais vraiment voyagé malgrè que ça lui plairait beaucoup. La nostalgie se lit dans son expression. « Tu as toute la vie devant toi Sidon! Je suis certain que tu aura l'occasion de voyager plus que tu le pense. »

Sidon posa à nouveau son regard sur moi, souriant. Il procéda ensuite à envoyer vers moi une avalanche de questions concernant mes voyages, Hyrules, mes endroits préférés, mes recommandations... Il m'a même demandé d'être son guide. Je ris un peu face aux innombrables questions du prince et je m'assieds face à lui. Autant être confortable si je vais faire un discours sur Hyrule et sa géographie!

« Je me ferai un plaisir d'être ton guide lorsque l'occasion se présentera Sidon! En ce qui concerne tes questions... Mon endroit préféré à Hyrule est Écaraille, sans aucun doutes. C'est un petit village de pêcheurs au sud-est d'Hyrule, en bordure de la mer. Les couchés de soleil y sont incomparable et l'endroit a un quelque chose d’inexplicable... C'est un petit coin de paradis caché du monde entier entre les montagnes et la mer, les gens qui y vivent portent une sorte de sérénité que je ne pourrais décrire...  » Je prends une courte pause. Écaraille... Peu importe ce qui arrive, je sais que dans ce village je me sentirai l'âme en paix...

« Si tu prétends voyager pour les affaires du domaine, un marché pour du poisson serait probablement l'excuse la plus valable pour visiter Écaraille. Sinon, il y a aussi les régions habitées par les grands peuples d'Hyrule qui pourraient être dignes de mention...

Le mont de la mort est dangereux et il faut un équipement spécial pour y accéder, mais les gorons qui y vivent sont les plus amicaux de tous les peuples d'Hyrule! Ils ont les meilleurs minéraux sur le marché et peu égalent leurs talent de forgerons. De plus, voir leur village au creux d'un volcan c'est... Épatant! Sans mentionner les sources thermales!

Il y a également les Gerudos, ces femmes à la peau sombres et aux cheveux couleur feu vivant dans le désert au sud ouest.  Leur cité est bâtie sur une oasis, on y manque jamais d'eau. De plus ce ne sont pas les propositions d'affaire qui manquent! Elles ont le plus grand marché à aire ouverte de tout le pays! Par contre... Seules les femmes sont autorisées dans la cité... Mais il y a des moyens de contourner la vigilance des gardes... Enfin...»
Je ne peux m'empêcher de sourire en y pensant. Je sais que je ne suis pas le premier à l'avoir fait, mais quelques hommes ont déjà réussis à s'infiltrer dans la cité en se déguisant en femme. Il faut avouer que le voile qui couvre le visage peut aider, mais pour ceux qui ont la carrure trop carrée on peut oublier tout de suite cette stratégie!

« Bref... Un autre endroit digne de mention serait le village Piaf. Ils vivent très loin dans les montagnes d'Hébra, leur village et niché sur un immense pilier de pierre au milieu d'un ravin, étalé sur plusieurs étages. Ces hommes oiseaux n'ont pas leur pareil en ce qui a trait à l'archerie et à la création d'arcs! Ils sont aussi de talentueux couturiers, mais je doute que ce soit un besoin criant pour les Zoras... Enfin peut-être que je me trompe. »

Tout à coup je me rends compte que je parle beaucoup... C'est plus fort que moi, quand on me demande d'expliquer quelque chose je ne peux m'empêcher d'entrer dans les détails et j'ai de la difficulté à savoir quand m'arrêter! « Désolé ça fait beaucoup d'explication d'un coup!... Je crois avoir fait le tour, mais si tu as d'autre questions je me ferai un plaisir d'y répondre.» dis-je le sourire au lèvres.
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Sidon Rutoria
Prince des Zoras
avatar

Always remember that I believe in you!
Crédits : me
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Mar 4 Juil - 18:41

Luka & Sidon
First Meetings are the most important ones in life.

Something entirely new
J'écoutais alors Luka, qui m'assurait que j'avais encore la vie devant moi pour voyager. Je souris. Il n'avait pas tord, les Zoras ayant une longue durée de vie, il y aurait forcément un moment où je pourrais voyager, pour une raison ou une autre. Cette idée me remonta le moral, rien que de savoir que je pourrais probablement arpenter les régions d'Hyrule un jour !

Après mes innombrables questions, Luka émit un rire léger, ce qui me fit sourire à nouveau. J'avais peur de l'avoir mis mal à l'aise, ou de l'avoir fait retomber dans une ancienne nostalgie. J'avais peur qu'il se soit perdu dans des souvenirs et idées noires, mais à priori, il pensait maintenant à autre chose. Je pense que j'avais touché chez lui un sujet qui le passionnait, et le laisser en parler lui ferait sûrement le plus grand bien ! Partager ses passions était l'une des meilleures thérapies, à mon goût. L'un des meilleurs remèdes. Il y en avait pleins d'autres, comme parler tout simplement avec des proches, et ne pas garder ses malheurs pour soi-même.. Mais là n'était pas le sujet.

Luka s’assied donc et me raconta son lieu préféré d'Hyrule. Il m'expliqua qu'il adorait Écaraille, qui était un petit village au sud-est d'Hyrule. Il me semblait en avoir déjà entendu parler, mais je n'étais pas sûr d'avoir déjà visité le village. Il m'y décrit les couchers de soleil et les environs, ainsi que le calme et la sérénité qui y régnait. On pouvait voir qu'effectivement, cet endroit semblait représenter beaucoup pour lui, et que c'était un réel petit coin de paradis. Je souris et notais ça quelque part dans ma tête.
Luka ajouta que, si je prétendais voyager pour les affaires, je pourrais parfaitement aller à Écaraille sans problème en prétextant un marché de poisson. En effet, s'il s'agissait d'un village de pêcheurs, il était probable que l'on fasse affaire avec eux, si ce n'était pas déjà le cas. Père ne m'a pas encore passé tous les papiers, mais je vais devoir me renseigner sur les affaires du domaine. Mon regard se perdit un instant, troublé par la pensée que je ne serais peut-être pas un aussi bon roi que mon père. J'avais peur de ne pas être suffisant pour le peuple, de ne pas subvenir comme il le fallait à leurs besoins, et de ne pas leur apporter ce que les habitants désiraient. J'avais peur de ne pas être à la hauteur, et de ne pas gérer le domaine comme il se devait. J'avais peut-être tout simplement peur de l'inconnu, et du futur qui m'attendait.

Je secouais la tête pour continuer d'écouter Luka, qui disait que je pourrais marchander avec les autres peuples d'Hyrule également. Il me mit en garde contre la montagne de la mort, qui était un endroit dangereux si l'on était mal préparé, et qu'il nécessitait un équipement particulier pour y accéder. Mais les Gorons y étaient très amicaux, et qu'ils possédaient un grand marché de minéraux. De plus, leur sources thermales seraient incontournables !
Luka me parla également des Gerudos, qui étaient un peuple entièrement conçu de femmes. Il me semblait en avoir déjà entendu parler aussi, et Mipha était amie avec une Gerudo. Leur cité serait apparemment magnifique également, construite sur un Oasis où l'eau ne manquait jamais. Leur marché serait le plus ouvert du pays ! Mais elles n'acceptaient que les femmes, cependant. Même si Luka me précisa qu'il y avait des moyens pour rentrer et contourner la vigilance des gardes. Je penchais la tête à ses mots. Que voulait-il dire ? Fallait-il rendre un service au peuple ? Leur prouver notre valeur ? Ou préciser que nous venions pour affaires ? Il fallait que j'en parle à mon père également...

Luka me mentionna également le village Piaf, loin dans les montagnes d'Hébra. Encore des lieux dont j'avais entendu parler, mais que je n'avais jamais vu de moi-même. Leur village serait construit sur plusieurs étages, et ils seraient les meilleurs en ce qui concernait les arcs, ou la couture. Je ris légèrement à la remarque de Luka, il n'avait pas tord, nous Zora ne portions pas énormément de vêtements. Mais je l'écoutais attentivement, et comptais en parler à Père. Un armement en archerie chez les Piafs pourraient renforcer notre armée si besoin. Nous devrions cependant donner quelque chose en échanges aux piafs dont ils auront besoins... C'était à réfléchir, mais autant faire des affaires avec tout les peuples, cela agrandira le domaine !

Luka s'arrêta subitement, puis s'excusa pour avoir autant parlé, et me demanda si j'avais d'autres questions. Je souris grandement et émit un rire chaleureux, tout en tapotant le jeune homme sympathiquement.

« Ne t'en fais pas Luka, je suis passionné par tes histoires ! J'ai appris beaucoup de choses avec toi, et je vais pouvoir en parler à Père pour des futures affaires... »

Je lui fis un clin d’œil pour accompagner mes mots, et gardai mon sourire aux lèvres, regardant le jeune homme.

« Si jamais je dois voyager pour affaire, tu seras le premier informé ! Tu en sais tant que tu seras le meilleur guide pour m'accompagner... Enfin, je ne veux pas non plus te forcer, tu as sûrement beaucoup à faire ! »

Je fis une pause, et réfléchis. Je ne pensais pas avoir d'autres questions concernant les lieux d'Hyrule, Luka m'avait déjà fait un récit résumant les endroits les plus importants, et cela était déjà très intéressant. J'avais déjà hâte d'en parler avec Père pour organiser un prochain voyage !

« Je ne penses pas avoir d'autres questions à propos d'Hyrule, tu m'en a déjà appris beaucoup... Mais, comment en es-tu arrivé à voyager autant ? Ah, je suis désolé, peut-être que c'est indiscret, je ne sais jamais où m'arrêter dans les questions ! »

Je luis fis un léger sourire un guise d'excuse, et garda mon regard posé sur lui.

_________________



Theme

     Voix
Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Lun 10 Juil - 22:34


Something Entirely New
Luka & Sidon

Je réponds à Sidon que je serais honoré d'être son guide pour un éventuel voyage d'affaire lorsqu'il me dit qu'il ne voulait surtout pas me forcer la main. Je suis heureux que mon discours ai éveillé son envie de voyager plutôt que son ennuie! Lorsque je lui demande s'il a des questions quelconques sur mes explications, il me fais savoir que non mais me demande par curiosité pourquoi j'arrive à voyager autant. « Ah, je suis désolé, peut-être que c'est indiscret, je ne sais jamais où m'arrêter dans les questions ! » Je laisse échapper un rire nerveux suite à cette affirmation. Je ne peux pas lui en vouloir, après tout on se connait depuis quelques minutes il ne sait pas que je n'aime pas vraiment parler de ce que je ressens ou de mon passé, ou même de moi tout court... Je réfléchis un instant avant de formuler ma réponse.

« Et bien... Disons simplement que je n'ai pas les responsabilités d'un prince. Je n'ai rien ni personne qui ne vaille la peine de rester quelque part, alors je suis partout. J'aurais aimé autre chose, mais en même temps ça me permet de voir plein de choses... Et de faire de belles rencontres! » dis-je en le regardant le sourire au lèvres.

C'est vrai après tout... J'aurais aimé autre chose que de jouer les gros bras pour des riches marchands ou tuer des monstres un peu trop agités en échange de quelques rubys... Ça pourrait être pire, certes, mais il y a mieux aussi... Il faut dire que je ne cherchais pas activement de sens à ma vie non plus... J'attends un peu que ça me tombe sur la tête, comme si j'allais arriver à quoi que ce soit par la stagnation...  Pourtant j'y trouvais un certain réconfort, comme si en ayant rien je n'ai rien a perdre par la même occasion... C'est peut-être triste, mais ça reste tout de même vrai.

« De toute façon, quand on a plus rien on se rends bien vite compte que même ceux qui ont tout pour eux ont tendance à envier ce qu'ils n'ont pas... J'ai lu un truc qui parlait de quelque chose dans le genre... '' Les gens envient tellement la liberté de l'oiseau qu'ils ne voient même pas qu'on lui a coupé les ailes''...» Mon regard se perd à l'horizon et je secoue la tête comme pour chasser le vide de mon esprit.

« Me revoilà qui divague!» je ris doucement en voyant à quel point je suis pitoyable. « Bref... Il est important d'avoir des rêves Sidon, mais n'oublie pas de protéger et de chérir ce que tu as déjà!...» Avant qu'on ne te l'enlève...

Je vois le soleil qui s'enfonce de plus en plus dans les montagnes au loin, il fera bientôt nuit à ce rythme... Je fais usage de cette observation pour détendre l'atmosphère « La nuit ne tardera pas à tomber... Il y a une auberge au domaine zora, je me trompe?»

 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Sidon Rutoria
Prince des Zoras
avatar

Always remember that I believe in you!
Crédits : me
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Sam 15 Juil - 21:29

Luka & Sidon
First Meetings are the most important ones in life.

Something entirely new
J'espérais ne pas mettre Luka mal à l'aise. J'avais tendances à beaucoup parler, et à poser beaucoup de questions, ce qui pouvait être embêtant ou gênant pour certaines personnes. Il m'arrivait de ne pas forcément faire attention et de parler de sujets qui pouvaient être délicats pour certaines personnes. Je devais donc être plus attentif et me contrôler, sinon je pourrais blesser des personnes, et ce n'est sûrement pas ce que je désirais.

Luka me dit que s'il pouvait voyager autant, c'est parce qu'il n'avait pas la responsabilité d'un prince. Je souris. Il avait raison, il était libre de faire ce qu'il voulait, libre de voyager ou de changer de domicile quand il le désirait. Libre de vivre comme il le voulait.
Mais il ajouta cependant quelque chose qui me fit réfléchir, et froncer un peu les sourcils. Il déclara qu'il ne possédait rien, ni personne, aucun proche, aucune attache qui lui vaudrait la peine de rester à tel ou tel endroit. Alors, comme il n'avait aucune obligation de rester quelque part, comme il n'avait rien qui le rattachait à un endroit, comme personne n'attendait patiemment son retour, ou ne voudrait pas le laisser partir, il allait alors de partout. Mais il disait que ça lui permettait de voir et découvrir pleins de choses, et de faire d'excellentes rencontres ! Je ris doucement en acquiesçant. Il avait raison, une nouvelle fois. Le voyage amenait à la rencontre, et si Luka ne voyageait pas, jamais il n'aurait posé les pieds ici, ce qui fait que je n'aurai jamais eu cette charmante discussion avec lui.

Luka semblait un peu pensif, et j'espérais vraiment ne pas avoir touché une corde sensible. Je réfléchis à ce que je pourrais faire, alors que Luka repris la parole. Il déclara que lorsque l'on avait plus rien, il était plus facile de voir que même ceux qui possédaient tout étaient toujours envieux. Je ne savais pas comment prendre cela, mais j'avais toujours l'impression que Luka était peiné, ou quelque chose comme ça, et je voulais faire quelque chose pour y remédier, mais je ne savais pas quoi. Il me cita quelque chose qu'il avait lu quelque part, alors que son regard sembla se perdre, étant la porte à son esprit pour s'égarer également.

Il secoua subitement la tête pour se reprendre, et émit un rire. Ce rire me parût dérisoire, triste, lointain. Moi qui aimait la joie et la bonne humeur, je savais reconnaître une imitation de cette émotion. Je ne sais même pas s'il avait rit pour cacher ses véritables pensées ou plus en pensant à lui-même, mais ce rire ne m'inspirait pas la joie que je connaissais. Mais peut-être que la joie de Luka était différente de celle que j'avais l'habitude de côtoyer ? Elle devrait tout de même avoir des ressemblances...
Il ajouta qu'il était important d'avoir des rêves, mais qu'il ne fallait pas oublier de chérir ce que j'avais déjà. Sa voix sembla se perdre et se nouer à la brise qui passait. Je regardais le jeune homme, ayant de la peine pour lui. Il avait l'air d'avoir vécu de terribles atrocités, et je les lui ravivais sans sourciller. Je soupirais, j'avais encore à apprendre pour rendre des gens heureux...

Luka, à la vue du ciel qui revêtait son manteau crépusculaire, me demanda à confirmer s'il y avait une auberge au domaine. Je restai silencieux un instant, le regard figé sur l'horizon aux couleurs orangées, l'esprit voguant sur un flots de mille pensées et réflexions. Doucement, les mots de Luka me parvinrent à nouveaux, et je me tournai vers lui, acquiesçant en affichant un grand sourire.

« Oui, bien sûr ! L'auberge propose des lits excellents, tu y seras très bien logé ! »

Je fis une pause, réfléchissant à nouveau, le regard ailleurs. Puis, je me concentrais à nouveau sur le jeune homme, et prit une grande inspiration.

« Tu sais, Luka...Tu n'es pas forcément seul. Enfin... Tu n'as peut-être pas encore rencontré grand-monde, mais tu dois bien avoir des connaissances qui se préoccupent de toi et t'attendent quelque part, non ? Ah, peut-être que je dis encore n'importe quoi... Je ne veux pas te blesser, et j'ai l'impression de ne faire que ça depuis tout à l'heure ! »

J'émis un rire qui, pour une fois, était plus nerveux qu'autre chose, du fait que je me sentais idiot de mes actions. Mais je souris et me repris, regardant Luka dans les yeux.

« Et puis, peu importe. Tu n'est pas obligé de ne rien avoir. Tu n'as pas à être cet oiseau sans ailes, au contraire, tu en possède des plus belle que tu dois l'imaginer. Et puis, rappelle toi que tu n'es pas seul, que tu auras toujours quelqu'un pour toi... »

Je pris une nouvelle inspiration et posa mes mains sur les épaules de Luka, avant de déclarer avec un grand sourire.

« Tu sais, je veux bien être cette personne. Non.. Je serai cette personne ! Cette personne qui t'attendra patiemment durant tes voyages, qui attendra que tu reviennes conter tes histoires, qui te verra partir avec regret et inquiétude mais sautera de joie à ton retour. Je serai cette personne qui parfois, te fera rester au domaine quelques jours de plus pour que tu me contes encore plus d'histoires et passer du temps avec toi. Je serai cette personne qui, de temps en temps, essaiera de trouver une excuse pour t'accompagner dans tes voyages. Je serai cette personne qui, quand elle le pourra, t'amènera au bout du monde. Je serai cette personne qui te donnera une maison, qui te donnera une raison de rester quelque part, de revenir quelque part. Je serai cette personne qui te donnera des ailes encore plus grandes, et qui te fera rêver. Et je ferai tout pour être cette personne prête à te protéger. »

_________________



Theme

     Voix
Revenir en haut Aller en bas
Luka Bayonett
mercenaire
avatar


Crédits : Grimoire Nier
Messages : 99

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Jeu 20 Juil - 14:55


Something Entirely New
Luka & Sidon

Sidon répondit à ma question concernant l'auberge, mais malheureusement pour moi ce ne fut pas assez pour détourner l'attention de mes divagations. Après une courte pause, Sidon répondit à mes propos:  «Tu sais, Luka...Tu n'es pas forcément seul. Enfin... Tu n'as peut-être pas encore rencontré grand-monde, mais tu dois bien avoir des connaissances qui se préoccupent de toi et t'attendent quelque part, non ? » J'ai beau y penser, je ne trouves personnes. Quelques amis, certes. Quelques clients réguliers, oui. Mais personne qui serait impacté profondément par ma mort ou ma disparition. Personne avec qui je garde contact régulièrement. « Ah, peut-être que je dis encore n'importe quoi... Je ne veux pas te blesser, et j'ai l'impression de ne faire que ça depuis tout à l'heure ! » dit-il en accompagnant ses paroles d'un rire nerveux. Et voilà que je le fais sentir coupable... Je ris. Est-ce que je suis devenu pathétique à ce point? « Ne t'en fais pas pour mon bien être Sidon. » Dis-je sur un ton compréhensif. Je ne lui en veux pas de s'en faire pour moi, mais je n'ai jamais été très émotif et je n'aime pas trop exprimer de remerciements pour des trucs sentimentaux... Le prince me dit que je n'étais pas obligé d'avoir quoique ce soit, que j'aurais toujours quelqu'un pour moi. Je détourne le regard légèrement. Comment pourais-je avoir quelqu'un pour moi si je détruits tous les efforts de ceux qui tentent de me donner de l'importance?

Posant sa main sur mon épaule, Sidon me fait un discours comme quoi il sera cette personne qui m'attendra pendant mes voyages, qui me donnera une raison de rester, qui me protégera et qui sera là pour moi. Je ne peux m'empêcher d'être touché par son geste, mais d'un autre côté... Que sait-il de moi? Peut-être pense-t-il vraiment toutes ces choses, mais rien ne dit qu'il ne changera pas d'avis... Et suis-je vraiment prêt à accepter cela de la part de quelqu'un que je viens tout juste de rencontrer il y a quelques minutes? Pourtant, quand je regarde dans ses yeux je ne peux me résigner à lui refuser... Et toi qui croyais avoir perdu tout ressentiment Luka! Que répondre... Je pèse chacun de mes mots, je pense et je me lance: « Je suis très touché Sidon... Mais pour moi, ce genre de choses prennent du temps... Pas que je ne te trouves pas gentil, loin de là! Et j'apprécie sincèrement ton intention. C'est juste que je n'ai jamais été quelqu'un de très sentimental... Je préfère garder ce genre de chose pour moi, c'est peut-être un peu pour ça que je suis seul aussi. Mais je peux te promettre une chose, nous allons nous revoir! » Je lui adresse un sourire sincère, espérant ne pas trop l'avoir blessé. « Et il nous reste un peu de temps avant la tombée de la nuit! Et si tu me faisais visiter le domaine avant que j'aille à l'auberge? » Je sais que cette proposition ne doit pas compenser pour la déception que je viens de lui faire, mais j'espère au moins qu'il appréciera la proposition...
 
AVENGEDINCHAINS

_________________

This silence is mine
When I pray, It becomes hot to touch.
When I scream, It strips me of my voice.
When I live, It sets off into a distorted, crazy dance.
Revenir en haut Aller en bas
Sidon Rutoria
Prince des Zoras
avatar

Always remember that I believe in you!
Crédits : me
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Something Entirely New Ft. Sidon   Ven 21 Juil - 22:30

Luka & Sidon
First Meetings are the most important ones in life.

Something entirely new
Luka avait longuement écouté mon discours, mais j'avais l'impression de l'avoir rendu mal à l'aise pendant une grande partie de celui ci... Je l'avais vu, par moments, détourner le regard, ou sembler se perdre dans ses pensées. Peut-être allais-je vraiment trop loin, mais je détestais voir quelqu'un dans un mauvais état, ou quelqu'un qui semblait être triste. C'était devenu une habitude, ou plus... Un tic, d'essayer de réconforter les gens, d'essayer de les faire sourire à nouveau.
Luka m'avait dit de ne pas faire attention à son bien-être, mais je ne pouvais m'en empêcher. Je ne pouvais pas m'empêcher de m'en faire pour quelqu'un, d'essayer de comprendre ce qui ne va pas, et de faire tout mon possible pour lui remonter le moral et le rendre heureux. C'était devenu une routine, une habitude, un tic...Un peu une raison de vivre. Non pas que je mourrais si on m'enlevait cette aptitude, loin de là... Mais rendre les gens heureux et les faire sourire, ça me rendait heureux moi-même.

Après mon discours, Luka regarde dans mes yeux. Je ne sais pas ce qu'il y voit. Peut-être y voit-il ma sincérité, peut-être y voit-il des souvenirs douloureux. Mais quelque chose chez lui me donne envie de ne pas lâcher l'affaire, et de le rendre heureux, de le faire sourire à nouveau, de lui donner une raison d'avoir une maison quelque part.

Luka semble réfléchir un moment aux mots qu'il va utiliser, choisir, et à la façon dont il va les dire. Je le regarde mener ce combat intérieur, avant qu'il ne me réponde. Il me déclare qu'il est très touché, mais que pour lui, cela prenait du temps. Il essaya de me rassurer, en assurant qu'il me trouvait très sympathique et qu'il appréciait mon intention, mais qu'il n'avait jamais été quelqu'un de sentimental. Je souris légèrement, écoutant Luka. J'étais très heureux qu'il m'appréciait et qu'il appréciait mes actions, parfois les gens peuvent penser que j'en fais trop. Mais Luka semblait apprécier cette facette de moi, ce qui ne pouvait que m'emplir de joie !
Il ajouta qu'il préférait également garder ce genre de choses pour lui, et que c'était sûrement pour ça qu'il était souvent seul. Je pouvais le comprendre, les sentiments et les pensées étaient quelque chose de personnel, certaines personnes aimaient les garder pour elles, d'autres aimaient les exposer aux autres. Je faisais partie de la catégorie qui était entre les deux, j'aimais bien exposer des pensées et émotions dont je pensais qu'elles pouvaient rendre heureuses des personnes, ou du moins les réconforter, mais les pensées au fond de moi, mes véritables sentiments étaient le plus souvent cachés derrière ces sourires que je faisais pour rendre tout le monde heureux.

Luka me dédie un sourire sincère, qui me fait sourire à mon tour. Tant qu'il peut sourire, tant que quelque chose va bien, alors ça va. Mais si quelque chose dans sa vie s'effondre, si son monde tombe en pièces, alors je serais là pour le rattraper. Comme j'ai été là pour Mipha, et comme j'ai essayé de l'être pour tout le monde.

Luka me promis que nous allions nous revoir, ce qui me rendit mon sourire habituel. Il enchaîna en déclarant qu'il restait peu de temps avant la tombée de la nuit, avant de proposer que je lui fasse visiter le domaine avant qu'il aille à l'auberge. Je me levais d'un saut, le sourire jusqu'aux oreilles.

« Aucun soucis ! Je vais te montrer tous les secrets du domaine, tu seras ébahi ! »

Je lui fis un clin d’œil, avant d'ajouter d'un ton complice :

« Je te montrerais même mon endroit préféré du domaine, où l'on a l'impression de se détacher du reste du monde pour sombrer dans un coin de magie et de fantaisie... »

Je gardais mon sourire et lui tendis la main.

« Prêt à me suivre ? »

_________________



Theme

     Voix
Revenir en haut Aller en bas
 
Something Entirely New Ft. Sidon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My team: カオスの皇帝 (les empereurs du Chaos)
» Carthage et son régime.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrule's Chronicles :: Monde d'Hyrule :: Lanelle :: Montagne de Lanelle-
Sauter vers: